L'OBSERVATOIRE DE L'EUROPE

Fondé en 2005 - Plus de 2 400 articles en accès libre

S'abonner
Rss
Twitter
Facebook




mon Email :






Recherche par mots-clés


A la Une
"En renonçant à la forme nationale, nous sommes carrément sortis du Politique (après être sortis du Religieux) et donc de la démocratie au sens de « gouvernement de soi ». Mais la grande querelle européenne, qui opposa longtemps les partisans de l’Europe des nations à ceux de l’Europe fédérale, n’a plus lieu d’être. L’Union aujourd’hui n’est ni l’une, ni l’autre. Elle a d’ailleurs elle-même mis fin de longue date à la préférence communautaire, sa raison d’être, pour passer au libre-échange mondial. Le sacrifice des souverainetés et frontières nationales n’a accouché d’aucune souveraineté européenne ni par conséquent...
Les attentats qui ont endeuillé Paris le vendredi 13 novembre nous horrifient et nous révoltent. Certes, ce n’est pas la première fois que Paris est ainsi ensanglanté. Le souvenir de la tragédie qui s’était déroulée à la rédaction de Charlie-Hebdo et au magasin Hyper-Casher en janvier dernier est encore frais dans nos mémoires. Nous continuons d’en pleurer les morts. Mais, les carnages de ce 13 novembre marquent un saut qualitatif dans l’horreur et l’abjection. Le temps du deuil et du recueillement dû aux victimes et à leurs proches s’impose. Le temps de l’action viendra ensuite. Mais, il importe qu’il soit éclairé par le...
La Commission européenne, en autorité morale suprême, le Vatican de Bruxelles, tresse des lauriers à la France pour l'accueil de sa part des quotas et lui distribue des bons points. Merci Madame la Commission, vous êtes trop bonne, merci pour ce bon point. qu'une Europe, qui tolère en laissant faire, à deux pas de ses frontières, par aveuglement, par bêtise et par lâcheté, la résurgence d'un marché aux esclaves sexuelles Yézidies ou chrétiennes et qui s'enivre de bons sentiments et de bonne conscience en abolissant soudain de facto ses frontières, est une Europe à la dérive, une Europe qui fuit le réel, une Europe qui...
Le dernier vrai gaulliste vient-il d'outre-Manche ? On pourrait le croire, en ouvrant le blog de Daniel Hannan et sa fameuse chronique "Ici Londres" illustrée du microphone dans lequel le général de Gaulle lança son appel depuis la BBC le 18 juin 1940. Réveillant un vieux et beau mot oublié de la langue française - "résistance" - cet appel "venu du fond des âges" n'aurait pu être lancé sans l'aide du Premier ministre Winston Churchill qui dût imposer à son secrétaire d'Etat Hallifax que de Gaulle accède au micro de la BBC Internationale. Hallifax était alors conseillé par un certain...Jean Monnet. Le futur "père de...
Une Europe déracinée est-elle encore l'Europe ? Dans son célèbre dialogue avec Malraux à Colombey ("Les chênes qu'on abat", Gallimard, 1971), de Gaulle lance ceci : "L'Europe, vous le savez comme moi, sera un accord entre les États, ou rien. Donc, rien. Nous sommes les derniers Européens de l'Europe, qui fut la Chrétienté." Alors que les partis démocrates-chrétiens furent justement les artisans de l'intégration supranationale à visée fédérale depuis soixante-dix ans, force est de constater que la machinerie européenne s'est retournée contre les valeurs de ses promoteurs. En liquidant les Etats-nations - rendus...
Comment les Européens ont-ils pu basculer, sans bruit, sans violence et presque sans s’en apercevoir, dans un régime antidémocratique ? Comment ont-ils pu laisser leurs gouvernements renoncer progressivement à ce qui leur était le plus cher : leurs libertés, à commencer par celle de choisir souverainement leur destin, ainsi que leurs communautés nationales ? Cette préservation des souverainetés était une condition impérieuse de la paix : l’Histoire nous enseigne que les démocraties modernes ne se font jamais la guerre entre elles. À l’heure où la dette publique, la pauvreté, la crise d’identité et la défiance populaire...
Ouvrant les journées parlementaires du Groupe "Europe des Libertés et des Démocraties" au Parlement européen, Philippe de Villiers fustige le "mensonge" européen originel de la "souveraineté partagée", qui aboutit aujourd'hui à ce qu'il appelle "un système monstrueux, post-démocratique, répondant dans le triptyque d’Aristote au troisième terme qu’on n’avait jamais appliqué complètement à une telle échelle : l’oligarchie". Les faits donnent chaque jour un peu plus raison à celui qui porta le "non" au traité de Maastricht en 1992 et à la Constitution européenne en 2005. Cette oligarchie, répète Philippe de Villiers, est au...
Dans un livre sur "La démocratie à l'épreuve de l'intégration européenne" (LGDJ éd.), Christophe Beaudouin, docteur en droit, accuse les classes dirigeantes d'avoir utilisé le rêve européen pour trahir la démocratie : "Sentant le vide ronger la nation de l'intérieur, l’élite française n’imaginait plus depuis longtemps, pour la nation, de destin propre. Plutôt que de penser une architecture européenne souple conjuguant respect des démocraties, besoin de frontières et économie de marché, les États d’Europe se collèrent les uns aux autres sous l’égide de l’administration bruxelloise, comme des poules malades dans un coin du...
Kai A. Konrad, conseiller en chef du ministre allemand des Finances, s’attend à l’effondrement de la zone euro. Il propose que l’Allemagne quitte l’union monétaire – c’est l’Europe, non l’euro, qu’il faudrait sauver selon lui. L’économiste du Max-Planck-Institut et conseiller scientifique en chef du Ministère des Finances, Kai A. Konrad, craint que le ralentissement de la dynamique économique constaté dans l’ensemble de l’Europe n’en vienne à s’accélérer notablement. Il affirme qu’en cas de crise grave l’Allemagne devrait abandonner l’euro. La crainte que cette sortie ne provoque une catastrophe pour l’économie allemande...
Depuis le début des années 90, on note une influence croissante du droit communautaire sur l'évolution du système de retraite français. Cette intervention, promouvant largement le système par capitalisation, prend appui sur deux axes : la réglementation des institutions privées de retraite professionnelle, la gouvernance économique commune. L'étude du « Six Pack » (réforme de la gouvernance économique) votée par le Parlement européen fin 2011 m'a éclairée sur un point que je soupçonnais, mais dont je n'avais pas mesuré l'étendue: l'influence de l'Union européenne dans la réforme des retraites. L’Union...
Notre régime politique ne présente plus ni hiérarchie des normes claire, ni vraie séparation des pouvoirs, ni stabilité institutionnelle, ni égale représentation des citoyens, ni vraie responsabilité politique, ni intelligibilité du pouvoir, ni neutralité constitutionnelle. On ne rendra service ni à la démocratie, ni à l’Etat de droit, ni à la construction européenne, en refusant, au prétexte que les intentions et promesses de l'Europe sont merveilleuses, de procéder à l'indispensable "examen critique" auquel nous invitait Hannah Arendt face à la menace totalitaire que porte la dégénerescence des démocraties en...
Fouetter les banquiers avec le plumeau du rapport de la Commission européenne, c’est en effet d’une insoutenable violence. Ce sera sans doute la perle de la crise. Karine Berger, députée socialiste, rapporteure du projet de loi dit de « séparation » et de « régulation » des activités bancaires, reprenant la parole en commission des finances après les exposés de MM. Chifflet, Oudéa et Bonnafé, respectivement président de la Fédération bancaire française, président de la Société Générale et directeur-général de BNP-Paribas : « Vos trois exposés laissent paraître que vous n’êtes pas...
En 2000, je disais que l’Euro allait amener à trop de maisons en Espagne, trop de fonctionnaires en France, trop d’usines en Allemagne. Hélas, j’aurais préféré avoir tort. Le désastre est d’une telle ampleur que j’étais persuadé que l’Euro devait et allait disparaitre, et cela de façon démocratique. La classe (au sens Marxiste du terme ) des technocrates qui l’a crée se rend cependant bien compte que son pouvoir ne tient que par l’Euro et fait tout pour que l’Euro survive, même si cela doit amener la ruine des populations Européennes. Que le lecteur veuille bien considérer le graphique ci dessous....
Sur invitation du Président du Parlement européen à Strasbourg, le Président de la République François Hollande a participé ce mardi et pour la première fois depuis sa prise de fonction, à une session plénière. Il a débattu avec les chefs de file des groupes politiques du Parlement ainsi que le Président de la Commission M. Barroso. Au nom du groupe ELD (Europe des Libertés et des Démocraties), Philippe de Villiers, Président du Mouvement pour la France, a interpellé M. Hollande sur la situation économique, morale, politique de l'Union européenne et appelé à ce que l'on redonne la parole au peuple en organisant un...
L'Union fédéraliste des communautés ethniques européennes (FUEV/UFCE) est un lobby respecté et puissant. C'est elle qui pousse, depuis des années, avec succès, le Conseil de l'Europe et l'Union européenne à adopter ses thèses en faveur d'une Europe ethnique des régions. Elle est à l'origine, entre autres, de la fameuse Charte européenne des langues régionales ou minoritaires imposée via le Conseil de l'Europe. Le problème est que, par delà le légitime souci de préservation des identités que la mondialisation marchande transforme en refoulées, donc en danger potentiel, ce lobbying institutionnel vise à redessiner l'Europe...
En septembre dernier, l’armée suisse s’est entraînée sur des scénarios de violences civiles liées à l’instabilité économique de l’Europe. L’opération baptisée Stabilo due a consisté à déployer ses troupes le long des frontières avec l’Italie et la France afin de les entraîner à prévenir ou contenir l’entrée massive de migrants en provenance de ces pays. Berne s’inquiète ouvertement d’une désorganisation des armées voisines liée à la crise de l’euro et les mesures d’austérité imposées par Bruxelles qui force les Etats à réduire les budgets destinés à la sécurité (police, gendarmerie, armée). La combinaison d’un possible...
Alors que la Commission européenne et le Parlement contraignent les Etats membres à une politique d'austérité inédite, destinée principalement à sauver l'euro, ils demandent en même temps pour les dépenses de l'UE une augmentation de 11% de 2014 à 2020. Des dépenses européennes notoirement affectées par la fraude (5,2 milliards en 2011 sur un budget de 127 milliards) car en réalité très mal contrôlées pour la plupart (86% des dépenses). Voici en effet dix-huit ans que pour ces raisons, la Cour des comptes européenne elle-même refuse de signer le budget. Dans l'indifférence générale. La Cour des comptes européenne,...
L’annonce des mesures décidées par la BCE lors de la conférence de presse de ce jeudi 6 septembre ont favorablement influencé les marchés. Mais, cet enthousiasme sera de courte durée. Ces mesures ne peuvent cacher la victoire des thèses les plus dures de la Bundesbank. Loin de soulager la zone Euro dans la durée, elles ne peuvent apporter au mieux qu’un répit très temporaire. La crise de compétitivité et les forces de récession et de dépression vont continuer de s’étendre et leur effet se fera sentir d’ici à la seconde moitié du mois de novembre. Quelles sont ces mesures?   La Président de la BCE, M. Mario Draghi,...
1 2 3 4 5 » ... 15

Après le Brexit, reprenons la plume aux fédéralistes. Voici le nouveau traité qui sortira l'Europe de l'idéologie. "Nous peuples d'Europe..." : pour un nouveau Traité fondamental européen