Comment l'Europ...

Financements européens : le royaume de l’opacité

Par L'ObsE

On sait que, de fait, le Parlement français ne peut discuter et amender ni le montant de sa contribution à l’Union européenne (19,5 Md€), ni les dépenses communautaires – agricoles et régionales - réalisées en retour sur le territoire français (13 Md€). Au nom d’une soi-disant « transparence financière », la Commission autorise néanmoins le quidam à rechercher les subventions attribuées en 2007 et 2008, pour le moment, sur son site (http://ec.europa.eu/beneficiaries/fts/index_fr.htm). En réalité, cette transparence est limitée car ce moteur de recherche ne donne accès qu'à 20% de ce que l'Union finance en France. Pour obtenir un résultat, on peut sélectionner par exemple le critère "France" comme pays de versement, et 2008 comme année, sans remplir le champ "bénéficiaire". Apparaissent alors 2791 résultats, pour un montant global de 2,5 Md€ et quelques curieuses découvertes.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :