11-M.

Jean Delaunay

En souvenir de la pire attaque djihadiste en Europe, 20 ans plus tard

Les attentats du 11-M à Madrid en 2004 ont été le premier coup dur du terrorisme islamiste sur le sol européen.

Le 11 mars 2004, une série d’explosions secouait des trains de banlieue à l’entrée de la gare d’Atocha à Madrid, faisant 191 morts et 1 800 blessés, lors de ce qui reste à ce jour la plus grande attaque jihadiste perpétrée sur le sol européen.

Vingt ans plus tard, les cicatrices de cette journée sont encore vives dans la mémoire des victimes et de toute la société espagnole.

« C’est un jour qui ne s’effacera jamais de ma mémoire. Je pourrais raconter minute par minute ce qui s’est passé ce jour-là. Et le résumé final est que mon frère a été assassiné dans le train de Santa Eugenia », raconte Alejandro Benito.

Les attentats du 11-M à Madrid ont provoqué un changement significatif dans la réponse antiterroriste européenne. Nous avons discuté avec le professeur Luis de la Corte Ibáñez, expert en sécurité nationale et internationale à l’Université autonome de Madrid.

Regardez notre rapport vidéo complet ci-dessus pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

deux × deux =