U.S. Secretary of State Antony Blinken walks with Israeli Defense Minister Yoav Gallant, at the Kerem Shalom border crossing, Israel, May 1, 2024.

Milos Schmidt

Blinken et Gallant discutent de la transition vers la prochaine phase de la guerre à Gaza

Au cours de leurs entretiens, Blinken a souligné la nécessité d’un plan d’après-guerre « robuste ».

Le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant est à Washington pour discuter de la transition vers la phase C de la guerre à Gaza avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken.

Gallant devrait également rencontrer son homologue, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin, lors de sa visite cette semaine.

Pour Israël, la phase C comprend des combats de faible intensité à Gaza, des frappes aériennes ciblées, le retrait des forces, l’établissement d’une zone tampon près de la frontière de Gaza et la recherche d’une alternative au régime du Hamas dans l’enclave.

Selon le porte-parole du Département d’État, Matthew Miller, lors de leurs entretiens de lundi, Blinken a souligné la nécessité d’un plan d’après-guerre « robuste ».

Ces commentaires interviennent peu après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il n’accepterait qu’un accord de cessez-le-feu « partiel » qui ne mettrait pas fin à la guerre.

Les remarques de Netanyahu ne s’écartent pas radicalement de ce qu’il avait dit précédemment sur les conditions de l’accord. Mais ils surviennent à un moment sensible, alors qu’Israël et le Hamas semblent s’éloigner davantage au sujet de la dernière proposition de cessez-le-feu, et ils pourraient représenter un nouveau revers pour les médiateurs qui tentent de mettre fin à la guerre.

S’adressant aux journalistes lors d’un briefing lundi, Miller a déclaré que Blinken prévoyait d’aborder avec Gallant « l’importance de travailler sur tous ces plans pour le lendemain du conflit ».

« Nous avons été tout à fait cohérents sur le fait que pour qu’il y ait une défaite durable du Hamas, il faut un plan pour le remplacer et ce qui le remplace doit être une gouvernance dirigée par les Palestiniens, doit être des plans de sécurité réalistes. »

Dimanche également, Netanyahu a déclaré qu’il n’accepterait qu’un accord de cessez-le-feu partiel qui ne mettrait pas fin à la guerre de huit mois à Gaza, jetant le doute sur la viabilité d’une proposition de trêve soutenue par les États-Unis.

Netanyahu s’est dit prêt à conclure un accord partiel pour ramener certains des 120 otages toujours détenus par le Hamas dans la bande de Gaza, mais « nous sommes déterminés à poursuivre la guerre après une pause afin d’atteindre l’objectif d’éliminer le Hamas ».

Le plan en trois phases pour une trêve à Gaza entraînerait la libération des otages restants en échange de centaines de Palestiniens emprisonnés par Israël. Le Hamas insiste sur le fait qu’il ne libérera pas les otages restants à moins d’un cessez-le-feu permanent et d’un retrait complet des forces israéliennes de Gaza.

Le ministre italien de la Défense, Guido Crosetto, a critiqué Netanyahu pour son silence sur un éventuel cessez-le-feu et a renouvelé ses appels à l’arrêt de la guerre qui dure depuis huit mois à Gaza.

« J’espère que (Benjamin) Netanyahu comprend ce que la communauté internationale essaie de dire à Israël pour le bien d’Israël lui-même depuis des mois », a déclaré Crosetto.

Il a réitéré que lorsque les États-Unis et l’Italie lui demandent d’arrêter, « ils le font en pensant au bien-être futur d’Israël ».

Le haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a également averti que la guerre entre Israël et le Hezbollah pourrait provoquer une « grave crise ».

S’exprimant lors du Conseil des affaires étrangères à Luxembourg, Borrell a déclaré qu’il était désormais « clair qu’il n’y avait pas de cessez-le-feu du tout » et a qualifié la situation humanitaire de « désastreuse ».

Il a confirmé qu’il y avait un accord politique entre les ministres de l’UE pour imposer des sanctions contre le Hamas ainsi que contre les « colons israéliens violents ».

Laisser un commentaire

13 + 18 =