Inscription on the House of the Ceii in Pompeii

Jean Delaunay

Un touriste empêché de vandaliser le site de Pompéi

Un touriste kazakh a été arrêté après avoir écrit le mot ALI sur un mur de la Maison du Ceii dans le Parc Archéologique de Pompéi.

Un touriste kazakh a été arrêté samedi matin par le personnel de sécurité et de réception alors qu’il était en train de graver les lettres ALI sur un plâtre de couleur claire dans la Maison du Ceii, dans le parc archéologique de Pompéi.

Le touriste a été signalé aux carabiniers, et sera interrogé sur les éventuels dégâts causés suite à une expertise du plâtre.

Le directeur du parc, Gabriel Zuchtriegel, a déclaré que le touriste devrait payer pour toute restauration du mur. « Bravo au Ministère et aux employés d’Ales qui sont intervenus rapidement. Excellente collaboration avec les Carabiniers, que nous remercions pour leur rapidité », a ajouté Zuchtriegel.

La maison du Ceii

La Maison des Ceii, fouillée entre 1913 et 1914, est l’un des rares exemples d’habitation ancienne de la fin de la période samnite (IIe siècle avant JC). On pense que c’était la maison du magistrat Lucius Ceius Secundus.

La façade de la maison, avec ses lambris en stuc blanc et son haut portail couronné de chapiteaux cubiques, illustre ce à quoi aurait pu ressembler une maison bourgeoise de la fin de la période samnite.

Laisser un commentaire

cinq × trois =