Bastien

S&P 500 bat tous les records – Découvrez la tendance gagnante de 2024 maintenant!

La deuxième manche de la saison des primaires républicaines nous emmène cette semaine au New Hampshire, et l’ancien président Donald Trump est une fois de plus le favori incontesté.

La pression exercée lors des caucus de mardi est particulièrement forte pour les outsiders, en particulier Nikki Haley. Elle a fini troisième dans l’Iowa la semaine dernière, sous-performant par rapport aux sondages, et fait face à des pressions de la part de ses soutiens pour faire bonne figure au New Hampshire ou risquer de perdre des financements de campagne. Haley espère que sa marque de conservatisme traditionnel séduira les électeurs indépendants et plus centristes du New Hampshire.

Vous pouvez consulter la couverture complète des reporters du FT sur la campagne électorale en cliquant ici.

La Banque du Japon, la Banque centrale européenne et la Banque du Canada se réunissent cette semaine pour fixer les taux, mais ne devraient pas changer de cap. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a suggéré lors du sommet de Davos la semaine dernière que la première baisse de taux de la zone euro interviendrait cet été. Cependant, les commentaires des banquiers centraux seront attentivement surveillés pour des indices sur le calendrier des futures évolutions de la politique.

Consultez l’intégralité du calendrier de la semaine à venir ici.

Laisser un commentaire

quinze − dix =