The U.S. Federal Reserve Bank Building, home to the Board of Governors of the Federal Reserve System, is seen in Washington, Friday, April 25, 2014.

Milos Schmidt

Semaine des marchés à venir : les actions européennes reculent avant la révélation des taux de la Fed

La Réserve fédérale américaine devrait annoncer sa décision sur les taux d’intérêt mercredi, alors que les spéculations sur une baisse des taux s’essoufflent de plus en plus.

Les actions européennes ont commencé la semaine sur une note faible, en prévision d’une multitude de données économiques attendues dans les prochains jours.

Parmi celles-ci, la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur les taux d’intérêt, attendue mercredi, est un élément clé. Contrairement aux spéculations selon lesquelles la Banque centrale européenne (BCE) commencerait bientôt à réduire ses taux, les investisseurs s’attendent très peu à ce que la Fed fasse de même.

L’escalade des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, suite à une attaque de drone contre les troupes américaines en Jordanie ce week-end, a également ajouté à cette ambiance sombre. Bien que la Maison Blanche soupçonne les milices soutenues par l’Iran d’être à l’origine de cette action, on ignore quelles mesures supplémentaires pourraient être prises par les États-Unis et comment cela pourrait ébranler l’économie mondiale.

L’indice CAC 40 recule de 0,03% à 7 632,6 euros lundi matin, tandis que le Stoxx 600 recule de 0,02% à 483,7 euros. Le FTSE 100 a chuté de 0,05% à 7 641,5 £ (8 965,7 €).

Les prix du pétrole ont légèrement augmenté après l’attaque du drone, mais ils ont ouvert la semaine sur une note modérée, les prix du pétrole brut chutant de 0,09% à 77,9 dollars le baril. Les prix du pétrole brut Brent ont également chuté de 0,08% à 82,8 dollars.

Les valeurs énergétiques se réjouissent, le secteur de la construction s’effondre

La société informatique Thales a été l’une des principales gagnantes de l’indice CAC 40 lundi matin, en hausse de 1,74% à 137,3 euros, après que la société a révélé qu’elle travaillerait avec la marine hellénique pour moderniser ses frégates à mi-vie.

Le français TotalEnergies a augmenté de 1,28% à 60,7 euros, après que la société a récemment racheté un développeur allemand de stockage par batteries, Kyon Energy.

Le groupe d’ingénierie français Bouygues a chuté de 2,50% à 34,3 euros, l’entreprise étant récemment confrontée à des problèmes de sécurité incendie.

Le constructeur automobile Renault a perdu 2,29% à 33,6 euros, bien que l’entreprise ait indiqué que sa production d’usine au Maroc avait augmenté de 9,3% en 2023.

Que regarder dans la semaine à venir

La France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et la zone euro publieront mardi leurs rapports trimestriels sur le produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre 2023.

La journée de mercredi s’annonce chargée : la Fed annoncera sa décision sur les taux d’intérêt, le marché ayant de très faibles attentes quant à une baisse des taux.

Les chiffres du chômage et de l’inflation en Allemagne pour janvier, ainsi que les ventes au détail pour décembre, seront également publiés, ainsi que le taux d’inflation en janvier en France et l’indice des directeurs d’achats manufacturiers (PMI) du NBS en Chine pour janvier : les analystes s’attendent à ce que ce chiffre augmente légèrement à 49,2, contre 49,0 en décembre.

Alphabet, Microsoft, Apple, Meta, Amazon, Philips et Ryanair devraient également annoncer leurs résultats cette semaine.

Laisser un commentaire

deux + deux =