Rencontrez la prochaine génération de chanteurs d'opéra en quête de célébrité sur scène

Jean Delaunay

Rencontrez la prochaine génération de chanteurs d’opéra en quête de célébrité sur scène

Dans ce dernier épisode de Musica, nous jetons un coup d’œil dans les coulisses du Zurich International Opera Studio, où un groupe d’étoiles montantes de l’opéra vise les plus grandes scènes du monde.

Ce sont de jeunes chanteurs d’opéra, ils ont terminé leurs études et sont désormais prêts à se lancer dans une passionnante carrière de chanteur.

Dans cet épisode de Musica, nous suivons de jeunes chanteurs inspirants de l’International Opera Studio de Zurich qui travaillent sans relâche pour réaliser leur rêve.

Le ténor britannique Maximilian Lawrie et la soprano suisse Chelsea Zurflüh font partie de l’International Opera Studio, fondé en 1961. C’est le premier du genre et un pionnier pour de nombreuses académies actuelles.

« On apprend surtout ce qu’est ce métier (…) Ce n’est pas seulement jouer et chanter. Ce sont aussi des choses personnelles. Quels sont mes objectifs ? Qu’est-ce que je veux réaliser ? Où est-ce que je veux vraiment aller ? Il faut bien planifier et tout planifier », a déclaré Chelsea Zurflüh à Musica.

Euronews
Chelsea Zurflüh, soprano et artiste en résidence au Zurich International Opera Studio

L’Opéra Studio marque une transition importante entre les études et la carrière professionnelle.

« C’est vraiment une passerelle », explique Thomas Barthel, directeur adjoint de l’International Opera Studio. « Nous leur donnons la possibilité de s’entraîner quotidiennement pendant un ou deux ans. Et ils acquièrent leur expérience avec nous – et en même temps – sur la scène principale. »

Ils doivent être très forts. Ils doivent avoir la force de démarrer une carrière difficile et de persévérer.

Adrien Kelly

Direction, International Opera Studio

Avec beaucoup d’empathie, les professeurs créent un espace sécurisant pour ces jeunes artistes. Coaching vocal, master classes et cours de mise en scène sont au cœur de la formation.

« Que pouvez-vous faire avec vos yeux ? Que se passe-t-il ? Que pouvez-vous faire avec votre dos ? Tout cela est important sur scène », a déclaré Renata Blum, assistante de direction du studio.

Euronews
Renata Blum, assistante de direction, International Opera Studio avec Thomas Barthel, directeur adjoint, International Opera Studio

Apprendre des maîtres

Maximilian Lawrie a étudié le chant à Oxford et à Londres au Royaume-Uni. Il fait partie des 18 jeunes chanteurs du monde entier qui ont la chance d’apprendre auprès des meilleurs.

« L’essentiel est d’avoir des professeurs et du personnel qui s’investissent absolument en vous et vous avez le temps de vous développer sans la pression de penser que vous devez monter sur scène et vous devez chanter ces rôles principaux et cela doit être parfait », Maximillian expliqué.

Grâce à des séances de coaching avec le directeur de l’Opera Studio, la contralto d’origine sud-africaine Freya Apffelstaedt peut recevoir de précieux conseils.

« Quand je pense à mon son avant de commencer les cours de chant, il y a une énorme différence par rapport à mon son actuel. Et j’étais aussi beaucoup plus timide à l’époque qu’aujourd’hui. Je trouve donc beaucoup plus facile de sortir de moi-même. et j’utilise vraiment ma personnalité sur scène », a-t-elle révélé à Musica.

Euronews
Freya Apffelstaedt, Contralto

Mais le chemin vers une carrière réussie n’est pas facile à parcourir, explique Adrian Kelly, impliqué dans la gestion du Studio.

« Ils doivent être très forts. Ils doivent avoir la force de commencer une carrière difficile et de persévérer. Et pour qu’ils se sentent à l’aise, il est important pour moi qu’ils continuent à se développer vocalement dans une direction saine », a-t-il expliqué.

Jouer avec les stars

Contrairement à la plupart des académies, le Zurich Opera Studio offre à ses étudiants l’incroyable opportunité de préparer leur propre production.

Dans la ville suisse de Winterthour, Freya et Chelsea sont absorbées par un programme de répétitions intensif pour préparer le chef-d’œuvre de George Frideric Handel, « Serse ».

L’opéra est basé sur l’histoire de Xerxès Ier de Perse et est un défi vocal.

Pendant ce temps, à Zurich, Maximilian se prépare à jouer dans une nouvelle production de Roméo et Juliette, où il partagera la scène avec certains des meilleurs du secteur.

Euronews
Maximilian Lawrie, ténor et artiste en résidence au Zurich International Opera Studio

Pour beaucoup de jeunes chanteurs, il s’agit de leur première expérience professionnelle aux côtés des stars. Maximilien rencontre le célèbre ténor français Benjamin Bernheim, qui a également débuté sa carrière internationale à l’International Opera Studio.

Je trouve toujours qu’ils apportent de l’énergie, de l’enthousiasme, de l’humilité, de la jeunesse et de la fraîcheur. Et je suis toujours heureux quand il y a des membres d’Opera Studio sur une production.

Julie Fuchs

soprano star française

« Pour moi, le Studio de l’Opéra de Zurich a été une expérience extraordinaire. En d’autres termes, à chaque soirée, à chaque représentation, il y avait au moins une star sur scène », a déclaré Benjamin.

« Un soir, il y avait (Renée) Fleming, puis il y avait Cecilia Bartoli, Jonas Kaufmann, Piotr Beczała. Il y avait pléthore de stars. Ce que ça m’a donné, c’est une sorte de barre très très haute à atteindre. Je me suis dit : c’est le niveau que je veux atteindre, donc je vais devoir travailler pour y parvenir.

Euronews
Benjamin Bernheim, ténor

« Voir Benjamin Bernheim travailler est incroyable », a déclaré Maximilian Lawrie à Musica. « C’est quelque chose qui m’inspire et me donne envie de travailler de plus en plus dur sur la technique et toutes ces choses », a-t-il ajouté.

Juliette est incarnée par la soprano star française Julie Fuchs qui adore partager la vedette avec les artistes en devenir.

« Je pense que c’est toujours un atout pour une production d’avoir des membres de l’Opéra Studio », a-t-elle insisté. « Je trouve toujours qu’ils apportent de l’énergie, de l’enthousiasme, de l’humilité, de la jeunesse et de la fraîcheur. Et je suis toujours heureux quand il y a des membres du Studio Opéra sur une production. »

Le regard tourné vers un avenir radieux

De retour à Winterthour, c’est la dernière répétition avant la grande première. Les jeunes artistes sont de bonne humeur.

« L’esprit d’équipe est vraiment bon. Nous sommes un bon groupe, une troupe cool. Nous nous aimons bien, nous déjeunons ensemble ou prenons un café ensemble après les répétitions ou entre les répétitions », a révélé l’artiste en résidence Chelsea Zurflüh.

Euronews
Chelsea Zurflüh, soprano et artiste en résidence au Zurich International Opera Studio

« Je vois mon avenir de manière très positive, où je pourrais chanter dans des endroits dont je ne peux que rêver maintenant, et où je pourrai chanter des rôles vraiment incroyables dans de nombreux endroits différents. C’est mon rêve », a-t-elle ajouté.

« J’ai vraiment pu apprendre beaucoup de choses ici. J’ai toujours pensé que je devais remplir un certain rôle sur scène. Et je me suis toujours senti un peu étrange parce que je pensais que je devais faire semblant sur scène. Mais en fait, c’est complètement l’inverse. Il faut mettre sa personnalité sur scène et voir ce que l’on peut trouver de soi dans un rôle », a conclu Freya Apffelstaedt.

Laisser un commentaire

sept + huit =