Media City

Jean Delaunay

Paris 2024 : plans d’affaires pour dynamiser les Jeux olympiques

Paris 2024 est presque là. Des milliards ont été dépensés pour tenter de créer les Jeux olympiques les plus durables à ce jour. L’Exchange rencontre les dirigeants à l’avant-garde des efforts visant à créer un héritage de réussite économique et environnementale.

Alors que Paris se prépare à accueillir les Jeux olympiques pour la troisième fois, The Exchange s’intéresse à l’impact économique de l’accueil du plus grand événement sportif international au monde.

Le comité Paris 2024 a alloué 4,4 milliards d’euros en 2022 pour couvrir la billetterie, les licences et l’hospitalité. Alors que les derniers préparatifs sont en cours, les entreprises locales s’attendent à une augmentation importante de leurs ventes grâce aux millions de visiteurs. Une étude du cabinet de conseil financier Deloitte prédit que les clients Airbnb participant à Paris 2024 dépenseront un demi-milliard d’euros en restaurants et en activités de loisirs.

Le parrainage d’entreprises aux Jeux olympiques et paralympiques est devenu une activité de plus en plus importante. Coca-Cola, pionnier du parrainage olympique, a signé son premier accord en 1928. Le changement climatique et la durabilité sont aujourd’hui au cœur de ces accords. La marque de boissons emblématique a promis de s’appuyer uniquement sur des bouteilles en verre recyclables pendant les jeux.

Dans cet épisode, Christophe Dubi, directeur exécutif des Jeux Olympiques, explique comment toute cette activité vise à avoir un impact positif sur les entreprises, la société et la planète. Antoine Guillou, adjoint au maire de Paris, explique également à The Exchange comment un investissement de 1,4 milliard d’euros contribue à préparer la Seine pour les Jeux olympiques de Paris 2024 et à protéger l’approvisionnement en eau vital de la ville contre la pollution.

Laisser un commentaire

5 × 1 =