The

Jean Delaunay

Oeil d’aigle : des centaines d’arpenteurs participent au « recensement des aigles » hivernant

Des experts de Hongrie et des pays voisins ont participé à la création de la « Carte des aigles » et ont également décerné au faucon sacre le titre d’oiseau de l’année.

Des centaines d’enquêteurs ont participé au 21e recensement des aigles hongrois pour tenter de dénombrer le plus précisément possible le nombre d’aigles hivernants.

Leur localisation nécessite un effort combiné de la part des ONG et des organisations de conservation de la faune sauvage à travers le pays.

Cette année, le Faucon sacre a été choisi comme oiseau de l’année du recensement. Plus de 60 % des faucons d’Europe nichent en Hongrie – et la seule population stable et en légère augmentation de l’espèce vit dans le bassin des Carpates.

« Il y avait des zones de 2,5 kilomètres sur 2,5 kilomètres carrés où la collecte avait lieu », explique Attila Zelenák, membre de la MME – la Société hongroise d’ornithologie et de conservation de la nature – ou BirdLife Hongrie.

🥳🐦A 2024-es év madara a kerecsensólyom ! Az MME 1974-es megalakulása óta kiemelt figyelmet fordít e fajra, ezért est laissé…

Publié par MME – Magyar Madártani Egyesület le mercredi 3 janvier 2024

« Où que vous soyez, vous pouviez écrire ce que vous voyiez, puis l’application enregistrait les coordonnées comme base, et vous pouviez écrire des données sur l’espèce, l’âge, le sexe, etc », ajoute-t-il.

BirdLife Hongrie est devenue la plus grande ONG environnementale d’Europe centrale et orientale.

« Il est intéressant de compter les aigles en hiver, car les vieux couples reproducteurs sont généralement sur leur territoire, gardant le nid ou même la zone de nidification, mais les jeunes errent… très souvent, dans de bonnes zones d’alimentation, beaucoup d’entre eux peuvent se rassembler et nous voulons découvrir ces troupeaux hivernants », explique Zelenak.

Plusieurs organisations partenaires et experts ont participé à l’événement, notamment des collègues des pays voisins, car cette tâche s’inscrit dans le cadre des programmes européens Pannon Eagle et Saker LIFE.

L’objectif du recensement est de créer la « Carte des aigles » hivernant dans le bassin des Carpates, qui devrait être finalisée en février.

Laisser un commentaire

12 − 10 =