Media City

Milos Schmidt

Mutaz Barshim : vivre une vie sans gravité en tant que légende du saut en hauteur

Alors que les Jeux Olympiques de Paris 2024 approchent, la légende du saut en hauteur Mutaz Barshim du Qatar s’est entretenue avec The Dialogue pour discuter de sa carrière et de sa vision du sport qu’il a élevé au rang d’art pour devenir champion olympique et triple champion du monde.

Mutaz Essa Barshim est l’athlète le plus titré que le Qatar ait jamais connu. Son père, qui était également athlète professionnel, est son héros et son inspiration. Il a essayé les sports d’athlétisme dans sa jeunesse, mais vers l’âge de 14 ans, il est tombé amoureux du saut en hauteur. Depuis, sa carrière sportive n’a cessé de se renforcer, comme l’a découvert The Dialogue au cours d’une conversation fascinante.

Mutaz Barshim est entré dans l’histoire après avoir été couronné champion du monde de saut en hauteur trois fois de suite. Se consacrant au sport, il a ajouté la prestigieuse distinction de champion olympique à Tokyo au cours de l’été 2021.

Mais la carrière de Mutaz ne se limite pas aux trophées et au succès. Il a dû traverser des moments difficiles, physiquement et mentalement. En 2018, il a tenté d’établir un nouveau record du monde mais a malheureusement été blessé par une blessure mettant fin à sa carrière. Mais il s’est frayé un chemin vers le sommet et a conservé son titre mondial. Mutaz a déclaré à The Dialogue que c’était l’un des moments forts de sa carrière et que le fait d’être chez lui à Doha devant son public rendait cela encore plus spécial.

Mutaz considère son entraîneur, Stanisław Szczyrba, comme le premier à avoir compris son potentiel. Malgré des débuts difficiles – Mutaz admet qu’il ne l’aimait pas – « Coach Stanley » a gagné sa confiance et l’a façonné d’un diamant brut à la légende qu’il est aujourd’hui. Avec son aide, Mutaz a réalisé la deuxième meilleure performance de tous les temps. Il a sauté 2,43 mètres, soit à seulement deux centimètres du record du monde du Cubain Javier Sotomayor (2,45 mètres).

Jamais satisfait, Mutaz Barshim s’efforce toujours de donner le meilleur de lui-même. Il n’expose pas ses trophées chez lui, craignant qu’ils ne le distraient. Cependant, ses fans peuvent voir ses médailles et lire l’histoire de sa vie inspirante dans un espace dédié à ses exploits sportifs au 321 Musée olympique et sportif du Qatar à Doha.

Laisser un commentaire

dix-sept − 8 =