L'Ukraine déclare que le vote présidentiel russe dans ses régions occupées serait « nul et non avenu »

Jean Delaunay

L’Ukraine déclare que le vote présidentiel russe dans ses régions occupées serait « nul et non avenu »

L’Ukraine a condamné samedi l’intention de la Russie d’organiser l’année prochaine le scrutin présidentiel dans le territoire ukrainien occupé.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a déclaré que tout scrutin organisé dans les régions occupées du pays serait « nul et non avenu » et a promis que tout observateur international envoyé pour surveiller les élections russes « ferait face à une responsabilité pénale ».

« Nous appelons la communauté internationale à condamner résolument l’intention de la Russie d’organiser des élections présidentielles dans les territoires ukrainiens occupés et à imposer des sanctions à ceux qui sont impliqués dans leur organisation et leur conduite », a déclaré le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

Les législateurs russes ont fixé jeudi l’élection présidentielle de 2024 au 17 mars. Vendredi, le président russe Vladimir Poutine a annoncé sa candidature à sa réélection. Il est presque certain de remporter un autre mandat de six ans.

Le vote dans les territoires occupés à l’étude

Les autorités russes réfléchissent encore à l’opportunité d’organiser le scrutin dans les régions ukrainiennes de Donetsk, Louhansk, Zaporizhzhia et Kherson. Moscou a annexé illégalement les quatre régions en septembre 2022 mais n’en contrôle qu’une partie.

Poutine a ensuite introduit la loi martiale dans ces régions, et les législateurs russes ont modifié la réglementation pour permettre des élections dans les territoires où la loi martiale était en vigueur. Les autorités russes ont organisé en septembre des élections dans les régions annexées pour élire les législatures installées par Moscou ; L’Ukraine et ses alliés occidentaux ont dénoncé ces votes comme étant une imposture.

La présidente de la Commission électorale centrale russe, Ella Pamfilova, a déclaré jeudi qu’avec l’armée russe, les forces de sécurité et les gouverneurs d’Ukraine nommés par Moscou, les autorités électorales décideraient d’ici le 12 décembre de « la possibilité d’organiser » le scrutin présidentiel en Ukraine. les régions ukrainiennes.

« Après avoir pesé le pour et le contre, nous prendrons cette décision. Si nous décidons (d’organiser le vote), alors la prochaine étape sera d’adopter un plan pour la tenue d’élections dans ce pays», a déclaré Pamfilova, citée par l’agence de presse Interfax. « Bien sûr, ce sera quelque peu différent du scrutin dans les régions russes, la loi le permet. »

La Russie envisage d’organiser l’élection présidentielle dans la péninsule de Crimée, qu’elle a illégalement annexée à l’Ukraine en 2014.

1 réflexion au sujet de « L’Ukraine déclare que le vote présidentiel russe dans ses régions occupées serait « nul et non avenu » »

Laisser un commentaire

deux × 4 =