Staff register candidates for the June 28 presidential elections at the Interior Ministry in Tehran, Iran,

Jean Delaunay

L’Iran ouvre l’inscription des candidats à la prochaine élection présidentielle

Les candidats à la présidentielle iranienne ont cinq jours pour enregistrer leur candidature aux élections anticipées qui auront lieu le 28 juin.

L’Iran a entamé la période d’inscription pour les candidats souhaitant se présenter à la présidence du pays avant un vote anticipé fin juin.

Le vainqueur de l’élection remplacera feu Ebrahim Raisi, qui a été tué dans un accident d’hélicoptère avec sept autres personnes au début du mois.

Le vote intervient à un moment de tensions accrues, alors que les relations se détériorent entre Téhéran et les États-Unis et que des manifestations nationales balayent le pays après la mort de Mahsa Amini en 2022.

Les candidats doivent être âgés de 40 à 75 ans pour pouvoir se présenter et doivent être titulaires d’au moins une maîtrise et avoir quatre ans d’expérience dans l’administration de l’État ou dans des domaines connexes.

Le député iranien Abbas Moghtadaiee se présente comme candidat à l'élection présidentielle du 28 juin.
Le député iranien Abbas Moghtadaiee se présente comme candidat à l’élection présidentielle du 28 juin.

Tous les candidats doivent également être approuvés par le Conseil des Gardiens iraniens, composé de 12 membres, un groupe de religieux et de juristes supervisé en dernier ressort par le guide suprême du pays, l’ayatollah Ali Khamenei.

C’est un panel qui n’a jamais accepté une femme, ni aucun appelant à un changement radical au sein de la gouvernance du pays.

Le ministère de l’Intérieur, en charge de la police du pays, a organisé les élections iraniennes sans aucune observation internationale substantielle.

Ebrahim Raïssi a remporté l’élection présidentielle iranienne de 2021 après que le Conseil des gardiens a disqualifié tous les candidats ayant les meilleures chances de le défier.

Ebrahim Raisi est le huitième président de l'Iran à partir de 2021.
Ebrahim Raisi est le huitième président de l’Iran à partir de 2021.

Ce vote a connu le taux de participation le plus faible de l’histoire de l’Iran pour une élection présidentielle, tandis que le vote parlementaire de cette année a connu un taux de participation encore plus faible en raison d’appels généralisés au boycott.

La période d’inscription de cinq jours s’achèvera mardi et le Conseil des gardiens devrait publier sa liste définitive des candidats d’ici 10 jours.

Laisser un commentaire

10 − 9 =