The highway entrance to the A620 in Saarbrücken is flooded as heavy continuous rain has caused multiple floods and landslides in Saarland, western Germany

Jean Delaunay

L’Europe frappée par de graves inondations au nord et des vagues de chaleur au sud

De fortes pluies et des tempêtes font des ravages dans le nord de l’Italie, en France et en Allemagne, tandis que le sud de l’Italie subit une vague de chaleur inhabituelle pour la saison.

Inondations dans le nord de l’Italie

Le nord de l’Italie a été frappé par de violentes tempêtes et de fortes pluies, laissant plusieurs régions, dont Padoue et Vicence, submergées.

Les services d’urgence ont été mobilisés, utilisant des canots pneumatiques pour sauver les habitants des maisons inondées, tandis que des voitures flottent dans les rues inondées.

Le gouverneur de la région de Vénétie a qualifié le déluge de « bombe à eau », reflétant le caractère soudain et dévastateur des précipitations.

Aux premières heures de vendredi, les berges de la rivière Muson dei Sassi, dans la région de Padoue, ont éclaté à cause de pluies excessives, provoquant de graves inondations.

Un train de marchandises a été renversé par des rafales de vent soufflant entre 150 et 200 km/h à Borgo Mantovano, en Lombardie.

Le maire local, Alberto Borsari, a noté sur les réseaux sociaux que de nombreuses rues et sous-sols avaient été inondés, qualifiant la situation de « vraiment difficile », même si, heureusement, aucun blessé n’a été signalé.

Milan a enregistré 130 mm de pluie sans précédent en une seule journée, provoquant des crues soudaines sans précédent depuis plus de 170 ans. En Vénétie, l’état d’alerte rouge a été déclaré par les autorités de la Protection Civile en raison du débordement des bassins d’eau après la chute de 70 mm de pluie en seulement 30 minutes.

Vague de chaleur en Italie et avertissements de tempête en France

En revanche, le sud de l’Italie connaît une canicule inhabituelle pour la saison, avec des températures atteignant 35°C en Sicile. La Sardaigne est aux prises avec des conditions très sèches, qui entraînent une pénurie d’eau et une mauvaise récolte pour les producteurs de blé locaux, qui n’attendent que la moitié de leur rendement habituel.

Des restrictions d’eau sont prévues plus tard dans l’été.

La France connaît également des intempéries, Météo France plaçant 39 départements en alerte jaune aux orages.

Cela inclut certaines parties de l’Île-de-France, où les départements des Yvelines, de l’Essonne et de la Seine-et-Marne sont en alerte pour de violentes tempêtes attendues à partir de midi et se poursuivant jusque dans la soirée.

Dimanche dernier, près de 10 000 éclairs ont été enregistrés dans toute la France et d’autres orages sont attendus ce week-end, touchant particulièrement les régions de l’ouest, du sud-est et du nord-est. Il est conseillé aux résidents de prendre des précautions, notamment en limitant leurs déplacements et en évitant certaines activités de plein air.

La France a également connu vendredi un épisode pluvieux exceptionnel en raison d’une vaste goutte de froid qui s’est formée sur le sud de l’Allemagne. La pluie a commencé jeudi soir et s’est poursuivie sans relâche jusqu’à vendredi soir, durant 24 heures complètes avec une intensité soutenue.

Le Bas-Rhin et la Moselle ont été les régions les plus touchées, avec des mesures de précipitations totales dans ces zones qualifiées de sans précédent.

Dans le nord de l’Alsace, Scheibenhard a enregistré une pluie extraordinaire de 116,8 mm en seulement 24 heures, un record pour la région. La station Berg suivait de près avec 102,3 mm.

En Moselle, une station à Hestroff a enregistré 101,1 mm. De nombreuses stations de ces départements ont enregistré entre 70 et 90 mm de précipitations, soit l’équivalent d’un mois à un mois et demi de pluie.

Inondations et glissements de terrain en Allemagne

Dans l’ouest de l’Allemagne, de fortes pluies ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans le Land de la Sarre. La capitale du Land, Sarrebruck, et d’autres communes ont connu d’importantes évacuations en raison de la montée des eaux.

Le ministère de l’Intérieur du Land a qualifié la situation d’« inondations généralisées », les districts de Neunkirchen, de Saarpfalz et de la région de Sarrebruck étant particulièrement touchés.

Aucune victime n’a été signalée jusqu’à présent, mais les inondations ont nécessité des évacuations des maisons et des maisons de retraite. Les autorités locales envisagent de demander l’aide des États fédéraux voisins.

Le chancelier Olaf Scholz a annulé une visite de campagne prévue en Sarre avec la première ministre Anke Rehlinger dans les zones touchées, soulignant ainsi la gravité de la situation.

Le service météorologique allemand a mis en garde contre de fortes pluies persistantes jusqu’à samedi matin, et les conditions devraient s’améliorer progressivement par la suite.

Laisser un commentaire

treize + deux =