M-4 highway, Dilijan area, Armenia - 26 May 2024, river flow washing away pavement on M-4 highway

Jean Delaunay

Le nord de l’Arménie évalue les conséquences des pires inondations depuis des décennies

Les habitants mesurent les dégâts causés par les récentes inondations, qui ont tué au moins quatre personnes et déplacé plus de 269 personnes.

Les habitants des régions de Lori et Tavush, au nord de l’Arménie, ont évalué les conséquences de certaines des plus graves inondations de ces dernières décennies.

La Russie aurait envoyé des troupes pour aider les autorités à recoller les morceaux.

Au moins quatre personnes sont mortes dans le débordement des rivières Debed, Tashir et Aghstev suite à de fortes pluies, a déclaré lundi un responsable régional.

Plus de 269 personnes ont été évacuées de la zone, tandis que des villes et des villages entiers ont été isolés.

Une quinzaine de ponts se sont effondrés dans le nord-est du pays, à la suite des inondations.

Des centaines de personnes ont été privées d’approvisionnement en eau, en gaz et en électricité. Les autorités ont déclaré que des livraisons d’urgence de nourriture et d’eau potable étaient en cours.

Dans la ville d’Alaverdi, les magasins ont été inondés et les services publics ont été coupés, les propriétaires d’entreprises ont été contraints de se débarrasser d’une grande partie de leurs stocks détruits par les inondations.

Des crues soudaines ont également forcé la suspension des services ferroviaires entre l’Arménie et la Géorgie et la fermeture de leur passage frontalier commun.

Laisser un commentaire

12 − six =