Police officers watch river police boats patroling past the Eiffel Tower, Tuesday, July 2, 2024 on the Seine river in Paris.

Jean Delaunay

La police fluviale française s’exerce sur la Seine avant la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques

Un important dispositif policier est prévu pour l’événement du 26 juillet qui verra plus de 90 bateaux sillonner la Seine sur 6 kilomètres.

La police fluviale française s’est entraînée mardi sur la rivière parisienne en prévision de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques qui aura lieu plus tard dans le mois.

Près de 10 000 athlètes défileront sur plus de 90 bateaux sur la Seine pendant 6 kilomètres.

La cérémonie en plein air se déroulera au coucher du soleil et devrait durer près de quatre heures, transformant Paris et ses monuments emblématiques en une scène géante.

Une importante opération policière est prévue à cette occasion.

« Nous aurons plusieurs bateaux mobilisés avec d’autres unités de police extérieures à la Préfecture de police », a précisé Sophie Malherbe, la cheffe du service de police fluviale de Paris.

« Il s’agira de sécuriser la flotte pendant le défilé, ainsi que de sécuriser les berges de la Seine », a-t-elle ajouté.

Le préfet de police de Paris, Laurent Nunez, a annoncé son intention de déployer environ 30 000 policiers par jour, dont des policiers armés, avec un pic à 45 000 pour la cérémonie d’ouverture sur la Seine.

La police sera appuyée par l’armée, avec environ 18 000 membres de l’armée impliqués pendant la compétition.

Environ 220 000 spectateurs invités et contrôlés par la sécurité sont attendus sur les berges supérieures du fleuve, et 100 000 autres spectateurs payants regarderont depuis les berges inférieures et autour de la place du Trocadéro.

Laisser un commentaire

deux × 3 =