Denmark

Jean Delaunay

La police danoise arrête plusieurs personnes soupçonnées d’avoir planifié des attentats terroristes

Cela survient seulement deux jours après que les Pays-Bas ont annoncé qu’ils avaient élevé leur niveau de menace terroriste à « substantiel ».

La police danoise a arrêté jeudi plusieurs personnes soupçonnées de préparer des attentats terroristes.

Les arrestations ont été effectuées dans le cadre d’opérations coordonnées à travers le pays, a indiqué la police.

Les autorités n’ont pas précisé le nombre d’arrestations, mais un point de presse prévu à 13h00 HEC devrait donner plus de détails.

La Première ministre Mette Frederiksen a jugé les faits « extrêmement graves », s’exprimant depuis Bruxelles, où elle participe à un sommet clé de l’UE centré sur les espoirs d’adhésion de l’Ukraine.

Les niveaux de menace terroriste augmentent dans toute l’UE

Le niveau d’alerte actuel du Danemark en matière de menace terroriste est au niveau quatre, le deuxième plus élevé.

Les arrestations de jeudi interviennent seulement deux jours après que les Pays-Bas ont annoncé avoir élevé leur niveau de menace terroriste à « substantiel ».

La commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a récemment averti que l’Europe était confrontée à un « risque énorme d’attaques terroristes » pendant les vacances de Noël, en liant cela aux retombées de la guerre entre Israël et le Hamas.

Des militants anti-islam attisent les tensions au Danemark

Dans un effort pour prévenir la radicalisation, le Danemark a adopté plus tôt cette année un projet de loi interdisant de brûler le Coran.

La loi rend illégale la profanation de tout texte sacré, après qu’une poignée de militants anti-islam ont procédé à des profanations publiques du Coran, suscitant l’indignation dans les pays à majorité musulmane.

Le Danemark n’est pas nouveau dans les épisodes de terrorisme.

En juillet 2022, un tireur dans un centre commercial de Copenhague a tué trois personnes et en a blessé sept. L’homme, qui pensait que les victimes étaient des zombies, a été condamné en juillet à la détention dans un établissement médical sécurisé.

Il avait été inculpé de meurtre et de tentative de meurtre lors de l’attentat commis dans l’immense centre commercial Field’s, dans la banlieue de Copenhague.

En 2015, un homme armé musulman danois de 22 ans a tué deux personnes et en a blessé cinq autres lors d’un événement pour la liberté d’expression et dans une synagogue à Copenhague.

Laisser un commentaire

deux × 5 =