The Danish toy manufacturer

Milos Schmidt

La croissance du Lego continue de ralentir dans un marché du jouet en difficulté

Le chiffre d’affaires 2023 du fabricant de jouets danois a augmenté de 2 % par rapport à l’année précédente, atteignant 65,9 milliards DKK (88,4 milliards d’euros).

La croissance de l’année dernière a été nettement inférieure à celle de 2022, lorsque les revenus de Lego ont augmenté de 17 % par rapport à l’année précédente. Il s’agit de la croissance la plus lente de la marque danoise depuis 2017, symptôme d’une industrie du jouet en difficulté.

La crise économique a récemment contraint de nombreux ménages à reconsidérer leurs dépenses, notamment à l’approche des vacances qui constituent la période la plus importante de l’année pour le marché du jouet. Beaucoup ont par exemple choisi de se tourner vers les cadeaux d’occasion, ou tout simplement d’avoir moins de cadeaux sous leur sapin de Noël.

Compte tenu de la dure réalité de l’industrie qui, selon les experts, traverse sa période la plus difficile depuis plus de 15 ans, les performances de Lego l’année dernière ne sont pas aussi décevantes qu’elles pourraient paraître à première vue.

Le bénéfice d’exploitation s’est élevé à 17,1 milliards DKK (2,3 milliards d’euros) contre 17,9 milliards DKK (2,4 milliards d’euros) en 2022, a annoncé mardi l’entreprise danoise.

« Nous sommes satisfaits de nos performances étant donné que 2023 a été le marché du jouet le plus négatif depuis plus de 15 ans », a déclaré Niels Christiansen, PDG de Lego. « Nous avons continué à croître après trois années de croissance extraordinaire et avons connu une forte dynamique au dernier trimestre 2023. »

Bien que les jouets miniatures en briques restent l’identité de la marque Lego, la société se diversifie également en investissant dans d’autres produits, ce qui permet à ses résultats de rester encourageants par rapport à d’autres marques de jouets connues.

« Nous avons continué à investir pour l’avenir et avons réalisé de bons progrès dans les initiatives numériques, durables et de vente au détail qui soutiendront la croissance à long terme », a expliqué Christiansen.

Au cours de la dernière décennie, les parcs à thème Lego ont prospéré partout dans le monde et la société a également investi dans l’industrie du cinéma et de la télévision, avec sa propre production mettant en vedette ses célèbres figurines jaunes.

Laisser un commentaire

4 × 1 =