A Palestinian holds U.N flag in a refugee camp near Bethehem, West Bank, Wednesday, Sept. 26, 2018. (AP Photo/Mahmoud Illean)

Jean Delaunay

Israël a mené au moins huit frappes contre des groupes humanitaires depuis le début de la guerre, selon un rapport de HRW

Israël a mené au moins huit frappes contre des convois humanitaires et leurs installations à Gaza depuis le début de la guerre contre le Hamas, selon un rapport de Human Rights Watch.

Israël a mené au moins huit frappes contre des convois humanitaires et leurs installations à Gaza depuis le début de sa guerre avec le Hamas, selon un rapport de Human Rights Watch.

L’organisation a également déclaré que les forces israéliennes n’avaient pas émis d’avertissement préalable avant les frappes, qui ont tué ou blessé au moins 31 travailleurs humanitaires et ceux qui les accompagnaient.

Plus de 250 travailleurs humanitaires ont été tués à Gaza depuis l’attaque du 7 octobre en Israël, selon l’ONU.

Ce rapport intervient après que le général de sécurité de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé une enquête suite à la mort d’un membre du personnel de sécurité de l’ONU et à la blessure d’un autre.

Leur véhicule avait été heurté alors qu’il se dirigeait vers l’hôpital européen de Rafah lundi matin.

« Alors que le conflit à Gaza continue de faire de lourdes victimes – non seulement parmi les civils, mais aussi parmi les travailleurs humanitaires – le Secrétaire général réitère ses appels urgents à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et à la libération de tous les otages », peut-on lire dans un communiqué. Guterres.

Lundi, des manifestants israéliens ont pu être vus en train de détruire un convoi d’aide humanitaire qui tentait d’entrer dans Gaza.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux semblaient montrer des manifestants pillant des colis d’aide, les jetant au sol et détruisant la nourriture et les fournitures qu’ils contenaient.

Quatre manifestants ont été arrêtés, selon la police israélienne.

Laisser un commentaire

dix-huit + huit =