Passengers look at check-in times for flights during a nationwide strike of airports ground staff, and check-in services at Rome

Milos Schmidt

Grèves des voyageurs en Europe : perturbations des vols et des trains auxquelles vous pouvez vous attendre au cours de la nouvelle année

Quand, où et à quelles perturbations vous pouvez vous attendre.

Les grèves sont monnaie courante en Europe, les salariés suspendant leur travail pour lutter pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail.

Les débrayages sont parfois planifiés des mois à l’avance, mais d’autres sont annoncés à la dernière minute, ce qui montre qu’il est toujours utile de vérifier avant de voyager.

Heureusement, nous avons rassemblé ci-dessous toutes les informations sur les grèves.

Poursuivez votre lecture pour savoir où et quand les débrayages ont lieu.

Si votre vol ou votre train est annulé ou retardé, vous aurez droit à un nouveau billet ou à une indemnisation. Lisez notre guide pour tous les détails.

Belgique: grève du week-end chez Brussels Airlines

Les pilotes travaillant pour Brussels Airlines ont annoncé une grève de 24 heures samedi 13 janvier à partir de 5 heures du matin. La grève de dernière minute a été déclenchée en raison des avantages sociaux et de l’inflation.

On ne sait pas exactement quelles perturbations cela entraînera, mais si vous voyagez avec la compagnie nationale belge à la date de la grève, il vous est conseillé de la contacter en cas de retards ou d’annulations.

Espagne : le personnel de sécurité de l’aéroport d’Alicante fait grève

Le personnel de sécurité privée de l’aéroport d’Alicante-Elche est en grève pour protester contre les conditions de travail et les salaires.

Les employés d’Ilunion Seguridad débrayeront du 1er au 14 janvier.

Une grève aura lieu pendant deux heures chaque jour, de 8h45 à 9h45 et de 18h à 19h, affectant les contrôles de sécurité et le traitement des bagages.

Royaume-Uni : les grèves du métro de Londres annulées

Les grèves prévues dans le métro de Londres entre le 8 et le 12 janvier ont été annulées grâce à un accord salarial de dernière minute.

Le débrayage de quatre jours a été suspendu à peine 20 minutes avant son début après que le maire de Londres, Sadiq Khan, ait présenté une offre salariale « considérablement améliorée ».

Certaines perturbations pourraient encore être constatées lundi en raison du caractère de dernière minute de l’annulation.

Grève des transports publics en Irlande du Nord

Les travailleurs des transports publics se joindront à une journée de grève de masse en Irlande du Nord le 18 janvier.

Le mouvement de grève concernant l’amélioration des salaires concernera le personnel des bus, des chemins de fer et des ferries, entre autres secteurs publics.

Italie : Grève nationale des transports publics en Italie

Une grève de 24 heures dans les transports publics frappera tout le pays le 24 janvier. Cela pourrait entraîner des perturbations importantes pour les navetteurs utilisant les bus, les tramways et les métros, mais ne devrait pas avoir d’impact sur les trains régionaux et longue distance.

Le même jour, les contrôleurs aériens devraient se retirer de 13 heures à 17 heures, ce qui pourrait entraîner des retards et des annulations pour les voyageurs à destination et en provenance de l’Italie.

Allemagne : les conducteurs de train annoncent des grèves illimitées

En Allemagne, les conducteurs de train débrayeront du 10 au 12 janvier, et de nouvelles grèves sont attendues en 2024.

Les conducteurs de train débrayeront de 2 heures du matin mercredi à 17 heures vendredi, provoquant de graves perturbations, tandis que les travailleurs du fret commenceront mardi à 18 heures.

Les travailleurs sont en conflit de longue date avec la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn concernant les horaires, les salaires et les conditions de travail.

Le syndicat allemand des conducteurs de train (GDL) a déclenché une « grève d’avertissement » dans le système de transports publics du pays en décembre. La Deutsche Bahn a depuis accusé GDL de conflit d’intérêts, affirmant qu’elle agit à la fois en tant qu’employeur et syndicat après avoir formé une coopérative de travail temporaire.

Si elles sont confirmées par le tribunal, ces allégations signifieront que GDL ne pourra plus conclure de conventions collectives avec les compagnies ferroviaires.

Entre-temps, des « grèves illimitées » pourraient frapper le réseau ferroviaire allemand dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

trois × deux =