Pour mieux protéger nos pêcheurs en Guyane, j’ai pris des engagements à leurs côtés : nous allons par exemple intensifier les contrôles sur la pêche et la commercialisation illégale et renouveler 25 bateaux de pêche cette année.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron s’engage à intensifier les contrôles sur la pêche illégale en Guyane et à renouveler 25 bateaux de pêche

Le soutien renouvelé du président Macron à la pêche en Guyane

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour la pêche en Guyane par le biais de son compte Twitter officiel. Selon le chef de l’État, ces efforts ont été entrepris dans le but de « mieux protéger nos pêcheurs ». Macron s’est engagé à intensifier les contrôles sur la pêche et la commercialisation illégale, ainsi qu’à renouveler une partie de la flotte de pêche.

Une lutte accrue contre la pêche illégale

La pêche illégale est une problématique majeure en Guyane. Le président affirme qu’il a pris la décision d' »intensifier les contrôles », sans apporter plus de précisions. Néanmoins, on peut imaginer que cela passera par une présence renforcée des forces de l’ordre sur les lieux de pêche, ainsi qu’un travail de sensibilisation auprès des professionnels du secteur pour éviter toute tentation de se tourner vers l’illégalité.

Plus encore, Macron a souligné que ces contrôles porteraient aussi sur la commercialisation des produits de la pêche, un aspect souvent délaissé dans la lutte contre l’exploitation non réglementée ou illégale des ressources marines. Cela marque ainsi une volonté de s’attaquer à l’ensemble de la chaine, de la pêche à la vente, pour garantir la protection des professionnels et des consommateurs.

Un renouvellement de la flotte de pêche

Sur une note plus concrète, le président a aussi annoncé le renouvellement de 25 bateaux de pêche cette année. Un geste significatif qui s’inscrit dans une volonté de modernisation du secteur et d’amélioration des conditions de travail pour les pêcheurs en Guyane.

L’annonce de ces mesures est aussi l’occasion pour le président de rappeler son soutien à un secteur économique essentiel pour la région. En offrant des moyens aux pêcheurs pour poursuivre leur activité dans de meilleures conditions, Macron semble vouloir montrer son engagement envers la Guyane et ses citoyens.

Laisser un commentaire

sept + un =