Amoureux de la « Chère vieille France » dont il embrassa le destin, engagé pour notre Europe dans laquelle la France joue pleinement son rôle, incarnation de la modernité française, cinquante ans après sa disparition, l’héritage de Georges Pompidou demeure.

Jean Delaunay

Emmanuel Macron rend hommage à Georges Pompidou, ‘incarnation de la modernité française’, cinquante ans après sa disparition

Au cœur du tweet d’Emmanuel Macron

L’actuel président de la République, Emmanuel Macron, a partagé aujourd’hui sur son compte Twitter un hommage posthume à l’ancien président de la République, Georges Pompidou. Dans un tweet chargé d’émotion, Macron a qualifié Pompidou d’ « amoureux de la « Chère vieille France » » et a souligné son engagement envers l’Europe ainsi que son rôle dans l’incarnation de la modernité française.

Son message rappelle ainsi le 50e anniversaire de la disparition de cet homme d’État remarquable, revalorisant également l’héritage laissé par ce dernier.

Un hommage à la hauteur de l’héritage laissé par Georges Pompidou

L’évocation par Emmanuel Macron de Georges Pompidou comme « amoureux de la Chère vieille France » rappelle surtout son attachement profond à la France et à ses traditions, qu’il a pu, en tant que Président, allier à une vision moderne et européenne.

L’hommage rendu par Macron souligne également l’importance qu’a eue Pompidou dans la construction et le renforcement de l’Europe. Il était convaincu que la France devait prendre toute sa place dans cette Europe en construction pour demeurer puissante et influente dans le monde.

C’est ce même esprit que Macron semble vouloir importer aujourd’hui en évoquant Pompidou, alors que l’Union européenne doit pourtant faire face à de nombreux défis.

Georges Pompidou, une figure intemporelle de la politique française?

Georges Pompidou, élu en 1969, fut le premier Président à succéder au Général de Gaulle. Il est surtout reconnu pour sa volonté de moderniser l’économie et la société française, d’où découle probablement l’allusion d’Emmanuel Macron à l’ « incarnation de la modernité française ».

Il est intéressant de noter qu’en se référant à Pompidou, Macron semble vouloir se positionner dans une certaine continuité de cette figure de la Ve République. Pourtant, les temps ont bien changé : tout comme Pompidou, Macron a face à lui la lourde tâche d’adapter la France et sa place en Europe à une nouvelle époque.

En conclusion, ce tweet d’Emmanuel Macron va plus loin qu’un simple hommage : il s’agit d’une véritable reconnaissance du rôle et du travail accomplis par Pompidou, et une façon pour l’actuel président de rappeler le lien qui l’unit aux grands hommes d’État de l’histoire de notre République.

Laisser un commentaire

dix-sept + quatre =