Jean Delaunay

Emmanuel Macron réaffirme son soutien aux agriculteurs et à la souveraineté alimentaire de la France face à la crise actuelle

Soutien affirmé d’Emmanuel Macron aux agriculteurs français

Les paroles du président Emmanuel Macron ne laissent place à aucun doute. Dans un tweet posté le 23 février 2024, le chef de l’Etat réaffirme son engagement auprès des agriculteurs français ainsi que pour une souveraineté agricole et alimentaire du pays. Le président y annonce par ailleurs avoir demandé au gouvernement de fournir des réponses concrètes à la crise actuelle.

Ces déclarations intervenaient alors que les tensions étaient vives dans le monde agricole français, notamment autour des questions relatives à leur rémunération, à la transition écologique et aux conditions de travail.

En première ligne face à la crise agricole

Jamais le président de la République n’a autant insisté sur la nécessité d’apporter des réponses concrètes et immédiates face à la crise actuelle qui impacte le monde agricole. Il indique que le gouvernement est actuellement en train de mettre en place un « suivi méthodique ». Cela sous-entend probablement qu’une série de mesures sont à l’étude afin de venir en aide aux agriculteurs en difficulté, autant côté gouvernementale que de la part des acteurs privés du secteur.

Des spécificités de ces mesures aux détails de leur mise en œuvre en passant par leur ampleur, le flou demeure pour le moment. Mais cette confidence présidentielle traduit bien le souci du gouvernement de ne pas laisser cette situation de crise se prolonger.

Une souveraineté agricole et alimentaire affirmée

En réaffirmant son soutien aux agriculteurs, Emmanuel Macron met ainsi en avant l’importance de la souveraineté agricole et alimentaire pour la France. Il est vrai que cette question de la souveraineté alimentaire est au centre des débats sur l’avenir de l’agriculture et la transition écologique.

On peut espérer que ce nouvel engagement présidentiel soit suivi d’effets et contribue à réduire les difficultés que rencontrent actuellement les agriculteurs français, tout en inscrivant durablement l’agriculture française dans une dynamique de souveraineté et de durabilité. Une chose est certaine, les agriculteurs français ne manqueront pas de suivre avec attention les actions que l’Etat entend mener concrètement pour soutenir le secteur.

Laisser un commentaire

3 × 5 =