Elon Musk a mis TweetDeck derrière un paywall.  Est-ce la dernière goutte pour les utilisateurs de Twitter ?

Jean Delaunay

Elon Musk a mis TweetDeck derrière un paywall. Est-ce la dernière goutte pour les utilisateurs de Twitter ?

Les utilisateurs de médias sociaux ont déploré que TweetDeck – un service de tableau de bord pour mieux afficher les tweets désormais connu sous le nom de X Pro – ait été placé derrière un mur payant.

Au grand dam de nombreux utilisateurs de médias sociaux, Elon Musk semble avoir déplacé TweetDeck derrière un paywall.

Le service, qui était auparavant une application indépendante et gratuite, avait été renommé X Pro par le milliardaire après le changement de nom de Twitter en X le mois dernier.

Depuis mercredi, l’URL tweetdeck.twitter.com emmène désormais les utilisateurs vers une inscription X premium Blue qui coûte un peu plus de 9 € par mois.

TweetDeck a été lancé il y a plus de dix ans en tant que plateforme tierce et acquis par Twitter en 2011. Il a été utilisé comme tableau de bord pour mieux visualiser et interagir avec les Tweets.

Les utilisateurs peuvent surveiller plusieurs comptes, publier et réagir à partir du site Web ou de l’application, ainsi que consulter des listes, des tendances, des hashtags et plus encore dans des colonnes séparées.

TweetDeck est le dernier service sur X à se déplacer derrière un paywall depuis que Musk a acquis Twitter à la fin de l’année dernière.

L’un de ses premiers changements à la plate-forme était de faire payer les utilisateurs pour un compte Twitter vérifié, une décision qui a fait l’objet de nombreuses critiques à l’époque. Dans le but d’inciter les utilisateurs à payer pour ses services, un abonnement Twitter vérifié permettait aux comptes d’écrire des messages plus longs et de les formater, ainsi que de se classer plus haut dans les conversations.

Il a également ramené plusieurs utilisateurs interdits, notamment en rétablissant le compte de l’ancien président américain Donald Trump, et a licencié la plupart des employés de la plateforme de médias sociaux.

De nombreux utilisateurs se sont plaints mercredi que la perte de TweetDeck pourrait les faire quitter la plate-forme pour de bon.

Au cours des dernières semaines, Twitter a avancé avec un changement de nom en X, abandonnant le logo emblématique de l’oiseau sur le site Web et les applications du siège social et des médias sociaux au profit d’une nouvelle icône X.

L’équipe d’assistance de la plate-forme avait précédemment déclaré que des changements allaient également être apportés à TweetDeck.

Ils ont déployé la nouvelle version du service début juillet et ont alors déclaré qu’il ne serait alors accessible aux utilisateurs vérifiés que dans 30 jours. Il semble qu’ils aient donné suite à cela.

Laisser un commentaire

17 + neuf =