An ambulance is leaving the Myslowice-Wesola coal mine in Myslowice, southern Poland, Tuesday, May 14, 2024

Jean Delaunay

Deux morts et un disparu dans l’effondrement d’une mine de charbon en Pologne

L’incident s’est produit près du front de taille, une zone des mines de charbon polonaises connue pour être particulièrement vulnérable aux effondrements et aux explosions de méthane, en raison de la présence de gaz dans la roche.

Deux mineurs ont été tués et un est toujours porté disparu après un effondrement dans la mine de charbon de Myslowice-Wesola, dans le sud de la Pologne, mardi matin.

Les autorités affirment que 12 personnes ont également été blessées.

L’effondrement s’est produit vers 3h30 du matin, heure locale, à environ 870 mètres sous terre, dans une zone où travaillaient 15 mineurs, ont indiqué les autorités.

Deux des mineurs repérés par les sauveteurs et remontés à la surface ont été déclarés morts, tandis qu’un autre était en cours d’évacuation à l’hôpital.

Onze autres mineurs ont été secourus de la mine avec diverses blessures, et neuf d’entre eux sont toujours hospitalisés.

Les sauveteurs recherchaient toujours un mineur disparu mais n’avaient aucun contact avec lui. Six équipes de secours intervenaient sur place.

L’accident s’est produit près du front de taille, une zone particulièrement exposée aux effondrements ou aux explosions de méthane, présent dans la roche de nombreuses mines de charbon polonaises.

Il s’agit du deuxième effondrement de la mine de Myslowice-Wesola cette année, après celui du 17 avril qui a coûté la vie à un mineur. Deux autres travailleurs de mines de charbon ont été tués dans des accidents survenus dans d’autres mines en Pologne cette année, tandis qu’en 2023, 15 mineurs ont été tués dans des accidents du travail.

Laisser un commentaire

7 + neuf =