Des Israéliens bloquent des autoroutes lors de manifestations nationales contre le projet du gouvernement de réformer le système judiciaire

Jean Delaunay

Des Israéliens bloquent des autoroutes lors de manifestations nationales contre le projet du gouvernement de réformer le système judiciaire

Des milliers de manifestants israéliens sont descendus dans la rue mardi et ont bloqué les autoroutes menant à Jérusalem, Haïfa et Tel-Aviv dans le cadre de manifestations à l’échelle nationale contre la refonte judiciaire prévue par le gouvernement qui a divisé la nation.

Les manifestations ont eu lieu le matin après que la coalition parlementaire du Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné son approbation initiale à un projet de loi visant à limiter les pouvoirs de contrôle de la Cour suprême, faisant avancer les changements controversés proposés au système judiciaire malgré une large opposition.

La législation est l’un des nombreux projets de loi proposés par les alliés ultranationalistes et ultra-orthodoxes de Netanyahu. Le plan a provoqué des mois de protestations soutenues de la part des opposants qui disent qu’il pousse le pays vers un régime autoritaire.

Les militants anti-révision ont appelé à des manifestations de masse dans tout le pays tout au long de la journée, y compris des manifestations au principal aéroport international d’Israël qui pourraient perturber les voyages.

Mardi, 300 réservistes de l’unité cybernétique de l’armée ont signé une lettre disant qu’ils ne se porteraient pas volontaires pour le service, expliquant que le gouvernement a démontré « qu’il est déterminé à détruire l’État d’Israël ».

« Les cyber-capacités sensibles susceptibles d’être utilisées à des fins malveillantes ne doivent pas être confiées à un gouvernement criminel qui sape les fondements de la démocratie », indique la lettre.

La police a utilisé un canon à eau pour dégager les manifestants qui bloquaient une artère principale menant à Jérusalem. Les agents ont arrêté plusieurs autres personnes qui avaient obstrué une autoroute à côté de la ville centrale de Modiin. Des manifestants ont bloqué une autoroute principale à Haïfa avec une grande banderole indiquant « Ensemble, nous serons victorieux », grondant la circulation le long du front de mer.

La police a déclaré que 42 personnes avaient été arrêtées pour troubles à l’ordre public lors des manifestations.

Laisser un commentaire

dix-sept + 16 =