A farmer drives his tractor towards the European Parliament offices during a protest in Madrid, Spain, Monday, Feb. 26, 2024.

Jean Delaunay

Des agriculteurs espagnols et français bloquent le passage de la frontière catalane pour protester contre les politiques de l’UE

L’autoroute AP-7 de Catalogne accueillera une manifestation d’agriculteurs en colère contre les politiques agricoles et les importations hors UE.

Les agriculteurs espagnols ont commencé à perturber la circulation sur la principale autoroute AP-7 reliant l’Espagne et la France dans le cadre d’une série de manifestations à l’échelle du continent.

Au cours des deux derniers jours, les agriculteurs se sont garés sur la route pour montrer leur colère face à ce qu’ils perçoivent comme une concurrence déloyale provenant des importations hors UE, notamment en provenance d’Ukraine, et des diverses politiques agricoles de l’UE.

Un agriculteur est assis au sommet d'un tracteur lors d'une manifestation devant les bureaux du Parlement européen à Madrid, en Espagne, le lundi 26 février 2024.
Un agriculteur est assis au sommet d’un tracteur lors d’une manifestation devant les bureaux du Parlement européen à Madrid, en Espagne, le lundi 26 février 2024.

Leur action coïncide avec de nombreuses manifestations à travers l’Espagne, avec des centaines de tracteurs convergeant à Madrid mercredi dernier pour la plus grande manifestation jamais organisée.

Des manifestations similaires se sont répandues à travers l’Europe, de la Pologne à la France et au-delà, alors que les syndicats et les organisateurs galvanisent les agriculteurs dans une action collective.

La Commission européenne a répondu aux griefs par des concessions, notamment en retardant une réduction prévue de l’utilisation des pesticides jusqu’après les élections du Parlement européen de cette année.

Laisser un commentaire

4 × 5 =