nouveau maître corbeau à la Tour de Londres

Bastien

Découvrez le nouveau maître corbeau à la Tour de Londres et sa mission contre une sombre prophétie

Dans les méandres de l’histoire britannique, la Tour de Londres détient une légende singulière liée à ses corbeaux. Si ces oiseaux quittent la forteresse, le royaume s’effondrerait, dit la légende. Pour contrecarrer cette prophétie, un poste crucial existe : celui du Ravenmaster, récemment attribué à Michael « Barney » Chandler, un ancien Royal Marine.

La prophétie des corbeaux de la Tour

Selon la tradition remontant au XVIIe siècle et au règne de Charles II, il est impératif que six corbeaux résident en permanence à la Tour de Londres pour en assurer la sécurité et celle du royaume. Chandler prend cette responsabilité au sérieux, conscient du rôle que ces oiseaux jouent dans la culture et la superstition britanniques. « Les super-héros de la vie réelle ne paient pas leur petit-déjeuner ici », s’amuse-t-il à dire, marquant l’importance de ces gardiens à plumes de l’histoire anglaise.

Le rôle du Ravenmaster

corbeaux de la Tour

En tant que Ravenmaster, Chandler dirige une équipe chargée de prendre soin des corbeaux, y compris leur alimentation et leur santé. Les oiseaux, qui se promènent librement dans la journée, sont nourris de viande crue et de quelques friandises comme des œufs durs ou des biscuits trempés dans du sang. Chandler et son équipe s’assurent également que les corbeaux restent à la Tour, en taillant légèrement leurs plumes pour limiter leur capacité de vol.

La Tour de Londres : un lieu chargé d’histoire

La Tour de Londres

La Tour de Londres ne se contente pas d’abriter des corbeaux ; elle a servi de palais, de prison et de zoo au fil des siècles. C’est là que des figures historiques comme Anne Boleyn et Guy Fawkes ont rencontré leur destin, et où les joyaux de la Couronne sont exposés à des millions de visiteurs chaque année.

Tour de Londres

Un engagement envers l’histoire et la faune

Chandler exprime un profond respect pour ses charges corvidées, qu’il considère parmi les animaux les plus intelligents. Chaque corbeau a sa propre personnalité, certains jouant avec des balles, d’autres non, contribuant à la richesse de l’expérience pour les visiteurs et les soignants. Cette interaction quotidienne avec les corbeaux est pour Chandler un aspect fascinant de son rôle, plein d’imprévisibilité et de découvertes.

Ravenmaster

Conclusion

Le rôle de Ravenmaster à la Tour de Londres n’est pas seulement un emploi : c’est une contribution vitale à la conservation d’une tradition qui mêle histoire, culture et superstition. Pour Chandler, chaque journée est une opportunité de renforcer le lien entre le passé et le présent, assurant que la légende des corbeaux protecteurs continue de captiver et de protéger les générations futures.

Laisser un commentaire

9 + quinze =