Host Méabh Mc Mahon with Ailbhe Finn, Els Bruggeman and Roderick Kefferpütz

Jean Delaunay

Bruxelles, mon amour ? Ce qui préoccupe les électeurs, à un mois des élections gigantesques

Dans cette édition, nous nous penchons sur la recrudescence des attaques violentes contre des hommes politiques et vérifions quels sujets inciteront les Européens à voter en juin.

Cette semaine, nous sommes rejoints par Els Bruggeman, responsable de la politique chez Euroconsumers, Roderick Kefferpütz, directeur de la Heinrich Böll Stiftung et Ailbhe Finn, directrice exécutive du Forum libéral européen.

À un mois des élections au Parlement européen, le panel aborde des sujets qui, selon eux, pourraient amener les gens aux urnes.

« Notre numéro 1 est de loin le coût de la vie et l’inflation, mais aussi les prix de l’énergie, les guerres, le changement climatique », a déclaré Els Bruggeman, ajoutant que la relation avec Bruxelles et les citoyens est « compliquée », que les citoyens ont de grandes attentes à l’égard de l’Europe mais qu’un une sorte de relation amour/haine.

Ailbhe Finn espère qu’il y aura un débat équilibré sur la migration

« Je pense que nous devons être honnêtes sur les types de logements qu’utilisent les migrants et les réfugiés. Il y a de nouvelles maisons, des milliers de nouvelles maisons sont créées chaque année. Ce n’est pas beaucoup de réconfort pour les personnes qui vivent encore chez elles ou ont vraiment du mal à acheter leur première maison, mais nous ne pouvons pas laisser la migration servir de bouc émissaire pour cela. »

Les invités ont également pointé du doigt l’augmentation de la violence contre les hommes politiques.

Tu regardes Bruxelles, mon amour ? dans le lecteur ci-dessus.

Laisser un commentaire

deux × deux =