ABBA’s Björn Ulvaeus fears band may never appear in public together again - Pictured: ABBA

Jean Delaunay

Björn Ulvaeus d’ABBA craint que le groupe ne se reproduise plus jamais ensemble en public

La star d’ABBA, Björn Ulvaeus, admet que tout est peut-être terminé lorsqu’il s’agit de réunir le groupe en public. Cependant, les technologies émergentes – tout comme leurs avatars numériques en tournée dans le spectacle ABBA Voyage – pourraient être la voie à suivre pour les fans des icônes de la pop suédoise.

Pour ceux d’entre vous qui ont encore le cœur brisé qu’ABBA n’ait pas fait une apparition surprise à l’Eurovision de cette année, d’autres mauvaises nouvelles arrivent.

Le membre du groupe Björn Ulvaeus a déclaré qu’ABBA ne ferait peut-être plus jamais une autre apparition publique ensemble.

Sur le podcast Rosebud With Gyles Brandreth, Ulvaeus a révélé que la dernière apparition des icônes de la pop ensemble pour leur titre de chevalier suédois était peut-être leur dernière réunion publique.

Le mois dernier, le groupe a reçu l’Ordre Royal Vasa des mains du roi Carl XVI Gustaf de la famille royale suédoise pour sa contribution à la musique.

Ulvaeus a révélé que lui et ses camarades du groupe avaient réalisé que c’était peut-être « la dernière occasion » que les quatre membres soient ensemble en public.

« Nous sommes restés là tranquillement, l’acceptant des mains du roi et lui disant quelques mots, c’était une cérémonie très calme et très élégante. Bien sûr, nous sommes tous les quatre là-bas.

Lorsque l’animateur Gyles Brandreth lui a demandé si le groupe se rencontrait souvent, Ulvaeus a répondu : « Très rarement en public, et Frida (Lyngstad) m’a dit par la suite : ‘C’est peut-être la dernière occasion.’ C’est très triste, j’y ai pensé après, mais nous ne rajeunissons pas.

Les membres du groupe sont Björn Ulvaeus, 79 ans, Agnetha Fältskog, 74 ans, Anni-Frid Lyngstad, 78 ans, et Benny Andersson, 77 ans.

Björn Ulvaeus, Anni-Frid Lyngstad, Agnetha Fältskog et Benny Andersson - reçoivent l'Ordre royal Vasa des mains du roi Carl Gustaf de Suède et de la reine Silvia
Björn Ulvaeus, Anni-Frid Lyngstad, Agnetha Fältskog et Benny Andersson – reçoivent l’Ordre royal Vasa des mains du roi Carl Gustaf de Suède et de la reine Silvia

Ils ont embrassé les possibilités techniques des tournées sans apparaître eux-mêmes sur scène à travers leurs concerts holographiques, à la suite de leur album « Voyage » de 2021 – leur premier depuis 1981.

La sortie de l’album a lancé l’expérience holographique appelée ABBA Voyage, avec les fans capables de regarder les avatars numériques de leur groupe préféré sur scène.

Lorsqu’on lui a demandé s’il y avait un espoir pour davantage de nouvelles musiques de la part du groupe, Ulvaeus a répondu : « Non, l’album ‘Voyage’ est le dernier que vous entendrez de notre part. »

Cependant, il a laissé la porte ouverte à d’autres émissions intégrant davantage les technologies émergentes.

« Il y aura de nouveaux formats passionnants à l’avenir dont nous savons très peu de choses pour le moment », a-t-il déclaré. « L’IA, le métaverse, il y a beaucoup de choses intéressantes et passionnantes qui se produisent de manière créative dans lesquelles ABBA pourrait également être impliqué. »

Le spectacle ABBA Voyage se termine à Stratford, dans l’est de Londres, en 2026 et par la suite, le groupe espère amener ABBA Voyage dans d’autres parties du monde. Il y a également eu des rumeurs selon lesquelles le groupe serait sur le point de signer un accord de plusieurs millions pour amener le spectacle à Las Vegas.

ABBA à fond pour ses avatars numériques
ABBA à fond pour ses avatars numériques

Également dans le podcast Rosebud*, Ulvaeus a révélé qu’il n’avait jamais été trop enthousiasmé par le nom du groupe, affirmant que « nous n’avions pas le choix en la matière ».

«Je pensais que c’était un nom tellement stupide. Et c’est. (…) J’avais pensé que nous devrions avoir un nom sympa comme les Rolling Stones, ou quelque chose comme ça. Les aurores boréales étaient l’une de nos pensées – et nous voici avec ABBA.

Ulvaeus a déclaré qu’on leur avait donné ce nom par commodité.

« Comme nous étions assez célèbres, tous célèbres en Suède, nous avons fait nos premiers disques sous Agnetha, Benny, Bjorn et Anni-Frid. Les DJ à la radio en avaient assez de dire ça – « Agnetha, Benny, Bjorn et Anni-Frid » – comme vous pouvez l’imaginer. Et donc ils l’ont simplement abrégé – aux initiales ABBA.

Ulvaeus a ajouté : « C’est aussi le nom d’une usine de hareng très célèbre en Suède : le hareng mariné. Nous avons dû leur demander l’autorisation d’utiliser ce nom, et ils nous ont répondu : « Tant que vous ne vous mêlez pas de mariner le hareng ».

Peut-être que leurs avatars numériques pourront mariner virtuellement à un moment donné ? Nourriture pour la pensée.

Laisser un commentaire

dix-neuf − 11 =