French police southeast of Lyon, 26 June 2015

Jean Delaunay

Au moins deux surveillants pénitentiaires français tués dans une fusillade dans une embuscade

Un détenu reconnu coupable de cambriolage s’est échappé de la camionnette après l’incident. Il est actuellement en fuite, selon les autorités.

Au moins deux agents pénitentiaires français auraient été tués lorsque quatre hommes armés ont tendu une embuscade à leur camionnette alors qu’ils étaient en mission de transfert de détenus dans le nord-ouest du pays mardi.

L’incident s’est produit au péage d’Incarville, près de Val-de-Reuil en Normandie. Les deux policiers, dont le conducteur, sont morts dans la fusillade, tandis que trois autres ont été blessés.

Le détenu libéré était transporté de la ville de Rouen à Evreux. Selon la presse nationale, le détenu s’appelle Mohammed Amra, 30 ans. Il aurait été reconnu coupable de cambriolage et serait connu pour des affaires liées au trafic de drogue.

Parallèlement, le président français Emmanuel Macron et le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti ont tous deux exprimé leurs condoléances aux familles et aux collègues des officiers assassinés.

« Tout est mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ce crime afin que justice soit rendue au nom du peuple français », a déclaré Macron sur X.

La route nationale R154 reliant Val-de-Reuil à Artenay (près d’Orléans) a été fermée suite à l’incident.

Le bureau du crime organisé et la police judiciaire enquêtent actuellement sur cette attaque.

Laisser un commentaire

cinq × 5 =