Bruxelles & notre argent
Alors que la crise frappe de plein fouet les économies européennes, que les finances publiques des Etats membres sont dans le rouge et que les Français doivent réduire comme jamais leur train de vie, le bureau du Parlement européen réuni le 18 février dernier, a reporté après les élections européennes sa décision sur le coûteux projet de rénovation et d'extension de son centre sportif, avec construction d'une piscine. Cette salle de sport située en sous-sol du bâtiment du Parlement à Bruxelles, voit son accès réservé, moyennant cotisation, aux eurodéputés, à leurs assistants et aux fonctionnaires. Le problème est que la décision du Bureau autorise le financement par la Commission européenne et le Parlement, autrement dit les contribuables de ces travaux pour un montant global dépassant les 9,3 millions d'euros : 2,333 millions pour la rénovation, 5,647 millions pour l'extension sans compter les dépenses liées aux recherches des bureaux d'études +/- 1,350 millions d'euros. Rappelons que 7% des recettes fiscales françaises sont réservées pour le budget européen, soit plus de 19 milliards d'euros. Lire notre article complet sur ce dossier

Bruits de couloir

18/03/2009 Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Commentaires (1)

Commentaires

1.Posté par Marie-Ange BOISSEAU le 19/04/2010 12:18
c'est une honte !!!! faites-le savoir !!!
et après on parle de nos retraites !!!!!

Nouveau commentaire :