Victor Lafy offre à l'équipe française Cofidis la 1ère victoire d'étape du Tour de France en 15 ans

Jean Delaunay

Victor Lafy offre à l’équipe française Cofidis la 1ère victoire d’étape du Tour de France en 15 ans

Le coureur français Victor Lafay a pris une décision tardive pour se détacher du peloton et donner à Cofidis sa première victoire d’étape sur le Tour de France en 15 ans dimanche, Adam Yates gardant la tête du classement général après les deux premières étapes dans le nord de l’Espagne.

Le coureur français Victor Lafay a pris une décision tardive pour se détacher du peloton et donner à Cofidis sa première victoire d’étape sur le Tour de France en 15 ans dimanche, Adam Yates gardant la tête du classement général après les deux premières étapes dans le nord de l’Espagne.

Lafay a pris la tête dans le dernier kilomètre (0,6 mile) et a tenu bon pour la victoire dans ce qui a été la plus longue étape du Tour cette année. L’équipe française Cofidis n’avait plus gagné sur le Tour depuis le triomphe de Sylvain Chavanel lors de la 19e étape de l’édition 2008.

Lafay, 27 ans, avait remporté une autre victoire d’étape lors d’une course du Grand Tour, lors du Giro d’Italia 2021.

Wout van Aert de Jumbo-Visma a terminé deuxième et Tadej Pogacar troisième sur la ligne d’arrivée dans la ville basque de Saint-Sébastien après une étape vallonnée de plus de 200 kilomètres (124 miles).

Yates, vainqueur de l’étape d’ouverture samedi, a terminé juste derrière pour conserver le maillot jaune du leader du classement général. Il avait six secondes d’avance sur Pogacar, favori de la course et deuxième samedi.

Le champion en titre Jonas Vingaard a récupéré après avoir été impliqué dans un accident mineur dans le peloton plus tôt dans l’étape. Il a chuté à la sixième place du classement général.

L’Américain Neilson Powless de l’équipe EF Education-EasyPost a conservé le maillot à pois rouges du meilleur grimpeur. Vainqueur de la Classique de San Sebastian en 2021, Powless faisait partie de la pause à trois qui s’est déplacée vers l’avant tôt, et a finalement pris la tête en solo avant que le peloton ne le rattrape et ne le laisse tomber avec environ 20 kilomètres (12 milles) à parcourir. .

La 110e édition de la plus grande course cycliste se déroule dans un contexte de troubles continus en France après un déclenchement par la fusillade mortelle d’un jeune de 17 ans par la police.

La troisième étape de lundi commence en Espagne mais traverse la France sur un parcours de 193 kilomètres (120 milles) qui est principalement plat et culminera avec la première arrivée au sprint du Tour cette année.

Torstein Traaen a couru avec un coude fracturé après une chute lors de la première étape. Enric Mas et Richard Carapaz ont abandonné la course après s’être blessés samedi.

Laisser un commentaire

cinq × 5 =