Vente Savoy : de prestigieux objets du patrimoine royal italien mis aux enchères

Jean Delaunay

Vente Savoy : de prestigieux objets du patrimoine royal italien mis aux enchères

Une prochaine vente aux enchères, qui aura lieu à Genève Enchères à partir du 18 septembre, tirera le rideau sur l’une des dynasties les plus célèbres d’Europe.

Délice royal : le patrimoine savoyard en vente alors que les enchères offrent un aperçu de la vie privée de la dynastie savoyarde

Les passionnés de la royauté seront ravis d’apprendre qu’un large éventail de pièces ayant appartenu à la dynastie des Savoie seront mises aux enchères la semaine prochaine dans une maison de ventes genevoise.

Des objets allant de deux motos – propriété du prince du rock’n’roll Emanuele Filiberto de Savoie, petit-fils du dernier roi d’Italie – à de délicates tasses du XVIIIe siècle seront mis en vente, en ligne et à la maison de ventes Genève Enchères. à partir du 18 septembre

Plus de 200 pièces précieuses provenant de l’ancienne demeure genevoise du prince Vittorio Emanuele de Savoie et de son épouse Marina, les parents d’Emanuele Filiberto, sont estimées entre 100 000 et 150 000 francs suisses (soit 104 000 à 156 000 €).

« Nous avons des souvenirs historiques dont un service du XIXème siècle réalisé pour un bal donné par la reine Victoria à l’Hôtel de Ville de Londres, mais aussi des choses ‘beaucoup plus pop’ comme des pièces Bulgari ou Van Cleef & Arpels », Cyril Duval, associé de la maison de vente aux enchères, raconte l’AFP.

« Une moto… appartenait à Emanuele Filiberto, un prince du rock’n’roll du XXe siècle, aux bras tatoués, qui aimait particulièrement rouler en moto avec Johnny Hallyday », ajoute Duval.

Fabrice Coffrini/AFP ou concédants/Genève Enchères
Emanuele Filiberto de Savoie posant avec une moto Indian Sport Scout 750cc qui devrait en rapporter des milliers aux enchères

Histoire d’amour

Il écarte les questions sur la valeur, affirmant à la place que la collection visait davantage à « tomber amoureux ».

La collection comprend des souvenirs historiques et des pièces de l’ancienne villa de la famille Savoy située à Vésenaz, près de Genève.

La grande maison a accueilli Emanuele Filiberto lorsqu’il a grandi.

Son père, Vittorio Emanuele, est l’actuel chef de la Maison de Savoie qui a régné sur une Italie unifiée de 1861 à 1945.

Né en 1937, il fut banni du pays à l’âge de 9 ans, avec tous les descendants masculins de la maison royale après l’abolition de la monarchie en 1946.

FABRICE COFFRINI/AFP ou concédants de licence
Cyril Duval pose tenant une assiette ornée des armoiries de la famille royale de Savoie à côté d’articles ménagers avant la vente

Aujourd’hui âgé de 86 ans, Vittorio Emanuele a vendu sa villa de Vésenaz contre une autre maison dans la station haut de gamme des Alpes suisses de Gstaad.

«(La) vente permet aux collectionneurs de posséder certains des objets dont ils ont pu rêver en les voyant dans les magazines ou sur les écrans», explique Cyril Duval pour expliquer la genèse de la vente aux enchères.

Parmi les autres lots en vente figurent de nombreuses pièces liées au patrimoine de la famille de Savoie, dont des armoiries ainsi que des statues modernistes retirées de leur ancienne demeure.

Laisser un commentaire

seize + 4 =