Workers prepare Benito the giraffe for transport at the city-run Central Park Zoo in Ciudad Juarez, Mexico, 21 January 2024.

Milos Schmidt

Une girafe transportée sur 2 000 km vers des climats plus frais suite à une campagne menée par des militants écologistes

Benito la girafe est en voyage dans le centre du Mexique, où le climat est plus comme chez lui.

Une girafe nommée Benito effectue un voyage de 50 heures dans des climats plus chauds après une campagne menée par des défenseurs des droits des animaux au Mexique.

Il a quitté dimanche soir la frontière nord du Mexique et ses conditions météorologiques extrêmes et s’est dirigé vers un parc de conservation du centre du pays, où le climat s’apparente davantage à celui de son habitat naturel et abrite déjà d’autres girafes.

Les groupes environnementaux ont exprimé de vives plaintes concernant les conditions dans lesquelles Benito est confronté au zoo municipal de Central Park à Ciudad Juarez, en face d’El Paso, au Texas, où le temps en été est extrêmement chaud et les températures chutent en hiver.

Une grue a soigneusement soulevé un conteneur contenant la girafe sur un camion tandis que les citadins lui disaient au revoir doux-amer. Certains militants ont crié : « Nous t’aimons, Benito ».

« Nous sommes un peu tristes qu’il parte. mais cela nous procure aussi un grand plaisir… Les conditions météorologiques ne lui conviennent pas », déclare Flor Ortega, une jeune femme de 23 ans qui a passé toute sa vie à rendre visite à la girafe Modesto, qui était au zoo pendant deux décennies auparavant. décédé en 2022, puis Benito, arrivé en mai dernier.

Ce transfert ne pouvait pas mieux tomber, juste au moment où un nouveau front froid était sur le point de frapper la région.

Un camion transportant Benito la girafe est escorté par un convoi de véhicules avec des agents du Ministère fédéral de la protection de l'environnement et de la Garde nationale, le 22 janvier.
Un camion transportant Benito la girafe est escorté par un convoi de véhicules avec des agents du Ministère fédéral de la protection de l’environnement et de la Garde nationale, le 22 janvier.

Benito parcourt 2 000 kilomètres jusqu’à sa nouvelle maison

Benito partait pour un voyage de 2 000 kilomètres et environ 50 heures de route vers sa nouvelle maison, le parc Africam Safari, dans l’État de Puebla. Les visiteurs parcourent le parc à bord de véhicules tout-terrain pour observer les animaux comme s’ils étaient en safari.

Le conteneur, haut de plus de cinq mètres, a été spécialement conçu pour Benito, et la girafe a pu se familiariser avec lui pendant le week-end, explique Frank Carlos Camacho, le directeur du parc.

La tête de l’animal dépasse du haut de la grande boîte en bois et en métal, mais un cadre permet à une bâche de recouvrir Benito et de l’isoler du froid, du vent et de la pluie ainsi que du bruit et de la vue du paysage qui passe à toute vitesse.

« La girafe a des yeux énormes, énormes et prend de la hauteur pour pouvoir rechercher des prédateurs dans la savane et nous devons l’inhiber pour qu’elle n’ait aucune source de stress », explique Camacho dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

À l’intérieur du récipient se trouvent de la paille, de la luzerne, de l’eau et des légumes. L’équipement électronique surveillera la température et permettra même aux techniciens de parler à l’animal.

À l’extérieur, Benito sera gardé par un convoi de véhicules composé d’officiers du Ministère fédéral de la protection de l’environnement et de la Garde nationale.

« Il va être calme, il va super bien voyager. Nous l’avons fait à plusieurs reprises », déclare Camacho.

Laisser un commentaire

deux + 1 =