An Arctic white wolf howls in the sun at the zoo in Duisburg, Germany

Jean Delaunay

Une femme grièvement blessée dans une attaque de loup dans un parc safari près de Paris

La femme séjournait dans un lodge du zoo de Thoiry, à environ 40 km à l’ouest de Paris, lorsqu’elle « s’est retrouvée dans la zone safari » alors qu’elle faisait son jogging.

Une femme est en soins intensifs après avoir été attaquée par trois loups alors qu’elle faisait son jogging dans un parc animalier près de Paris, selon les médias français.

La femme a été mordue « au cou, au mollet et dans le dos » au zoo de Thoiry, situé à environ 40 km à l’ouest de la capitale française, a indiqué la procureure générale de Versailles, Maryvonne Caillibotte, précisant que ses jours n’étaient plus en danger.

Les gardiens du zoo ont été alertés de l’attaque dimanche après-midi lorsqu’ils ont entendu les cris de la femme de 36 ans et ont réussi à la libérer des loups.

Selon Christelle Bercheny, la présidente de Wow Safary Thoiry, la victime aurait pénétré dans la « réserve américaine », la principale zone de safari où vivent les loups gris du Mackenzie, ainsi que des coyotes, des ours et un bison. La zone est censée être réservée aux voitures.

Il n’était pas clair « si elle avait fait une erreur ou si le sentier n’était pas clairement balisé », a ajouté Caillibotte.

Une enquête sur les modalités de son entrée dans le quartier a été ouverte, selon Le Parisien.

Le parc propose des hébergements à proximité des enclos des loups et des ours, la zone des lodges étant protégée par des clôtures électriques et des fossés, rapporte le site d’information France Info.

La femme aurait passé la nuit avec sa famille dans l’un des lodges de style safari du zoo.

Les trois loups gris restent dans la zone de safari, qui a été fermée pour enquête jusqu’en milieu de matinée lundi.

Laisser un commentaire

17 + dix =