Titian

Jean Delaunay

Un chef-d’œuvre de Titien volé et retrouvé à un arrêt de bus vendu pour 20 millions d’euros

Cette œuvre de jeunesse du maître vénitien Titien a connu de nombreux vols, notamment celui d’avoir été laissée dans un sac en plastique à un arrêt de bus à Londres.

Le tableau « Le Repos pendant la fuite en Égypte » du peintre de la Renaissance Titien a atteint un prix record chez Christie’s, la maison de vente aux enchères londonienne, après avoir été volé à plusieurs reprises.

Sa vente pour 20,6 millions d’euros (17,5 millions de livres sterling) établit un nouveau record mondial pour les œuvres de Titien, selon les commissaires-priseurs.

Le tableau de 1510 fut d’abord dérobé par les troupes de Napoléon au palais du Belvédère à Vienne au début du XIXe siècle. Plus récemment, en 1995, il fut dérobé à Longleat House en Angleterre, où il était accroché depuis son acquisition par le 4e marquis de Bath en 1878. Une récompense de 100 000 £ fut offerte pour sa restitution en toute sécurité.

Sept ans plus tard, le tableau a été retrouvé sans son cadre dans un sac en plastique à un arrêt de bus londonien. L’ancien détective de Scotland Yard qui l’a retrouvé, Charles Hill, est également reconnu pour avoir contribué à la récupération d’autres œuvres d’art célèbres, notamment « Le Cri » d’Edvard Munch.

Le tableau a été pris à Longleat House en 1995
Le tableau a été pris à Longleat House en 1995

Andrew Fletcher, directeur mondial du département des maîtres anciens de Christie’s, a déclaré que le tableau est « un exemple véritablement exceptionnel de l’approche pionnière de l’artiste à la fois dans l’utilisation de la couleur et dans la représentation de la forme humaine dans le monde naturel ».

« Le Repos pendant la fuite en Égypte » est l’œuvre la plus importante de Titien à être arrivée sur le marché des enchères « depuis plus d’une génération », estime-t-il.

En effet, en tant qu’une des dernières œuvres religieuses du maître de la Renaissance encore en mains privées, la vente du tableau par Christie’s a attiré une attention considérable.

Lord Bath, qui a succédé à son père comme marquis de Bath en 2020 pour hériter du domaine de Longleat, a déclaré que le tableau – qui représente la Sainte Famille faisant une pause lors de son voyage en Égypte – avait une « histoire extraordinaire ».

« Nous avons une stratégie d’investissement à long terme considérable à Longleat et avons décidé de vendre cet actif pour faire avancer ce programme à un moment où le marché des peintures d’une telle rareté unique est si fort », a-t-il déclaré avant la vente.

Laisser un commentaire

5 − 4 =