Police officers patrol near the house of Leonid Volkov, a close associate of the late Russian opposition leader Alexei Navalny, in Vilnius, Lithuania, Wednesday, March 13, 202

Jean Delaunay

Un allié de Navalny violemment attaqué en Lituanie

Les alliés et la famille du défunt dissident russe se sont engagés à poursuivre sa campagne anti-Poutine malgré les intimidations et les menaces.

Leonid Volkov, l’un des principaux alliés et stratège d’Alexeï Navalny, aurait été agressé près de son domicile à Vilnus.

Selon la porte-parole de Navalny, Kira Yarmish, un agresseur a brisé une vitre de la voiture de Volkov et lui a aspergé des gaz lacrymogènes dans les yeux avant de le frapper avec un marteau.

Gabrielius Landsbergis, ministre lituanien des Affaires étrangères, a qualifié l’attaque de « choquante » contre X.

L’attaque de Vilnus survient près d’un mois après que Navalny a été déclaré mort dans une colonie pénitentiaire isolée de l’Arctique.

Le féroce critique du président russe Vladimir Poutine y purgeait une peine de 19 ans de prison pour extrémisme. La cause de sa mort a été largement contestée, des personnalités de l’opposition et de nombreux dirigeants internationaux accusant le Kremlin.

Poutine et son gouvernement ont nié toute implication.

Volkov était auparavant responsable des bureaux régionaux et des campagnes électorales de Navalny lorsque celui-ci s’est présenté à la mairie de Moscou en 2013. Il a quitté la Russie il y a plusieurs années sous une pression croissante.

Il a également lancé un projet appelé « Machine de campagne de Navalny » visant à dialoguer avec le plus grand nombre de Russes possible afin de les retourner contre Poutine en vue de la prochaine élection présidentielle.

Laisser un commentaire

un × 4 =