trois banques

Bastien

Trois banques ferment leurs portes en 2024, êtes-vous concerné ?

L’année 2024 commence avec des turbulences majeures pour le secteur bancaire, marquées par la fermeture imminente de trois établissements financiers. Ces événements s’inscrivent dans un contexte de crise financière qui sévit depuis 2023, impactant lourdement certaines banques.

Les conséquences de la crise financière

Les répercussions de la crise économique de 2023 se font sentir de manière concrète. Trois banques ont annoncé leur fermeture en 2024, illustrant la gravité de la situation. Parmi elles, HSBC a déjà confirmé la cessation de ses activités locales dès le 1er janvier 2024.

HSBC pour les particuliers : fin de parcours

HSBC met un terme à ses services pour les particuliers, un signe de l’ampleur de la crise qui n’a pas épargné ce géant britannique. Les produits et services de HSBC seront repris par My Money Group, sous la marque Crédit commercial de France (CCF). Cette opération inclut le transfert des 800 000 clients et des 3 900 employés de HSBC. Les clients pourront ainsi conserver leurs conseillers habituels, comme l’indique Moneyvox.

Orange Bank reprise par BNP Paribas

La deuxième victime de cette crise est Orange Bank, qui n’a pas survécu à l’impact économique de 2023. Bien que la date exacte de sa fermeture ne soit pas encore déterminée, elle est prévue courant 2024. Annoncée en juin 2023, la fermeture d’Orange Bank verra BNP Paribas reprendre ses activités. Les discussions sont en cours pour garantir une continuité de service pour les 800 000 clients d’Orange Bank, qui devraient être transférés vers Hello Bank, la banque en ligne de BNP Paribas. Chaque client devra cependant accepter ce transfert en ouvrant un compte chez Hello Bank.

Ma French Bank annonce sa fermeture

La troisième banque en ligne touchée est Ma French Bank, filiale de La Banque Postale. Le 20 décembre 2023, La Banque Postale a annoncé la fermeture de Ma French Bank, citant un manque de rentabilité et un modèle économique non viable malgré un succès client indéniable. La fermeture est prévue d’ici 18 mois. Les 161 salariés de Ma French Bank se verront proposer de continuer leur carrière au sein du groupe La Poste. En parallèle, La Banque Postale envisage la vente du portefeuille de clients à un repreneur potentiel. Elle proposera également à tous les clients de Ma French Bank d’ouvrir un compte directement chez La Banque Postale.

Conclusion

Ces fermetures illustrent les défis considérables auxquels le secteur bancaire est confronté en période de crise économique. Pour les clients de HSBC, Orange Bank et Ma French Bank, il est crucial de suivre de près les communications de ces établissements et de se préparer aux démarches nécessaires pour transférer leurs comptes et services vers les nouvelles entités repreneuses.

Laisser un commentaire

8 + 1 =