Crew member of yacht Persephone enter Athens court, June 22nd 2024

Jean Delaunay

Treize personnes devant le tribunal après que les feux d’artifice d’un yacht aient déclenché l’incendie d’une île grecque

L’équipage a comparu dimanche devant le tribunal du Pirée après avoir prétendument lancé des feux d’artifice depuis leur yacht de luxe sur l’île d’Hydra.

Les treize membres d’équipage du yacht Persefoni ont été inculpés d’un crime et condamnés mercredi à plaider coupable par le juge d’instruction.

S’ils sont reconnus coupables, ils risquent une peine de prison pouvant aller jusqu’à 20 ans ainsi qu’une lourde amende.

Ils ont été arrêtés mercredi dernier pour avoir prétendument lancé des feux d’artifice qui ont provoqué un incendie dans une forêt de pins de l’île.

Les pompiers ont réussi à éteindre l’incendie, mais pas avant qu’il ait détruit une partie de la forêt de pins.

Le yacht, loué par un groupe de 17 ressortissants kazakhs, a depuis été confisqué par les autorités.

Le maire d’Hydra, Giorgos Koukoudakis, a déclaré que les zones anti-incendie doivent être étendues sur l’île et que davantage de routes d’accès doivent être construites pour améliorer les efforts de lutte contre les incendies à l’avenir.

Bien que les incendies du pays soient souvent provoqués par une chaleur extrême et des vents violents, le pays connaît également un problème de pyromanes.

L’année dernière, la Grèce a considérablement augmenté les sanctions pour les incendies criminels délibérés et négligents. Les nouvelles lois imposent des amendes allant jusqu’à 200 000 € et des peines de prison pouvant aller jusqu’à 20 ans.

Le ministre grec de la Protection civile, Vassilis Kikilias, a mis en garde la semaine dernière contre le déclenchement accidentel d’incendies de forêt, affirmant que « même le plus petit incendie peut rapidement se transformer en un front de feu ».

Samedi, des centaines de pompiers ont lutté contre les incendies de forêt sur les îles grecques et sur le continent.

Vendredi, un pompier volontaire de 55 ans est décédé à l’hôpital des suites de blessures qu’il avait subies alors qu’il luttait contre un incendie dans la région méridionale d’Ilia, dans la péninsule du Péloponnèse.

Et la semaine dernière, les habitants de la banlieue athénienne de Kitsi ont été contraints d’évacuer à la suite d’un incendie de forêt que les autorités ont imputé à un incendie criminel ainsi qu’à la canicule sans précédent du début juin dans le pays.

Laisser un commentaire

dix + seize =