NATO

Jean Delaunay

Stoltenberg de l’OTAN déclare que les élections présidentielles en Russie n’ont été « ni libres ni équitables »

Stoltenberg s’exprimait en Géorgie lors de son voyage dans le Caucase du Sud

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré lundi que les élections présidentielles en Russie n’étaient « ni libres ni équitables ».

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Tbilissi, en Géorgie, Stoltenberg a ajouté que l’organisation d’élections par la Russie « dans les régions occupées de Géorgie et d’Ukraine » était « totalement illégale ».

« La Géorgie est confrontée à des défis de sécurité complexes. La Russie persiste à poursuivre ses ambitions impériales et en Ukraine, la situation sur le champ de bataille reste difficile. Il est donc vital que nous continuions à intensifier notre soutien », a-t-il ajouté.

Stoltenberg, qui se trouvait dans la capitale géorgienne dans le cadre de son voyage dans le Caucase du Sud, a rencontré le Premier ministre géorgien, Irakli Kobakhidze. Ils ont discuté des problèmes de sécurité de la mer Noire et du renforcement de la coopération de la Géorgie au sein de l’OTAN.

Kobakhidze a remercié le secrétaire général de l’OTAN pour son soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de la Géorgie.

Stoltenberg est arrivé à Tbilissi en provenance de Bakou où il a discuté de la coopération entre l’Azerbaïdjan et l’OTAN avec des responsables des ministères azerbaïdjanais de la Défense et des Affaires étrangères.

Dimanche, Stoltenberg a rencontré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

Sa tournée se termine mardi en Arménie.

Laisser un commentaire

quatre × 3 =