Stellantis va investir 1,5 milliard d'euros dans le fabricant chinois de véhicules électriques Leapmotor

Milos Schmidt

Stellantis va investir 1,5 milliard d’euros dans le fabricant chinois de véhicules électriques Leapmotor

Stellantis prévoit d’investir environ 1,5 milliard d’euros dans Leapmotor, un constructeur chinois de véhicules électriques, ont annoncé les sociétés mercredi soir.

Le fabricant européen de Jeep et Ram et Leapmotor ont déclaré dans un communiqué commun qu’ils avaient formé un partenariat stratégique et une coentreprise visant à accroître les ventes du fabricant chinois de véhicules électriques à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine.

Stellantis a déclaré qu’elle espérait bénéficier de « l’écosystème EV technologique d’abord » de Leapmotor en Chine pour atteindre ses propres objectifs de transition vers les véhicules électriques.

L’investissement donnera à Stellantis une participation d’environ 20 % dans Leapmotor. Les sociétés ont déclaré que la coentreprise dirigée à 51 % par Stellantis aura les droits exclusifs d’exporter et de vendre les véhicules de Leapmotor en dehors de la Chine.

Leapmotor s’est concentré sur le marché des véhicules électriques moyen et haut de gamme en Chine, vendant 111 000 véhicules électriques en 2022. Jusqu’à présent, la société a introduit trois modèles de véhicules électriques, le BEV T03, le SUV C11 et la berline C01.

Les actions négociées à Hong Kong de Leapmotor, basée à Hangzhou, en Chine, ont chuté de 9,2% jeudi.

Stellantis NV est un constructeur automobile multinational issu de la fusion du conglomérat italo-américain Fiat Chrysler Automobiles et du groupe français PSA. La société a son siège à Amsterdam.

Laisser un commentaire

1 × 2 =