Pop superstar Michael Jackson performs at the 1993 Super Bowl in Pasadena, California.

Jean Delaunay

Sony Music Group aurait acheté la moitié du catalogue de Michael Jackson pour 600 millions de dollars

L’opération estimée valorise l’ensemble du catalogue de Michael Jackson à 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros), ce qui en ferait la transaction la plus précieuse de l’histoire.

Sony Music Group aurait accepté d’acquérir la moitié du catalogue musical de Michael Jackson pour 600 millions de dollars (557 millions d’euros). S’il était confirmé, il s’agirait de l’accord le plus précieux jamais réalisé pour l’œuvre d’un seul musicien.

Après des mois de négociations, Sony aurait enfin conclu des conditions pour l’achat d’une participation de 50 % dans le catalogue de musique enregistrée et d’écriture de Jackson.

Cela inclut les droits sur les mégahits de l’artiste comme « Beat It » et « Bad », ainsi que la publication d’actifs appartenant à la succession de Jackson, notamment des chansons de Sly Stone, Ray Charles et Jerry Lee Lewis.

L’accord valoriserait l’ensemble du catalogue de Jackson à 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros), bien que le prix affiché n’ait pas encore été confirmé et pourrait en fait être beaucoup plus élevé.

Jackson, décédé en 2009 à l’âge de 50 ans, reste l’un des artistes les plus lucratifs de l’histoire, avec un héritage qui a survécu à d’innombrables scandales et même à la mort de l’artiste.

L’année qui a suivi sa mort, la succession de Jackson a rapporté 275 millions de dollars (255 millions d’euros), soit plus que Beyoncé, Lady Gaga, Madonna et Jay-Z réunis.

Son album « Thriller » de 1982 est l’un des deux albums les plus vendus de tous les temps et reste une machine à gagner de l’argent.

Mais le roi de la pop était également un investisseur avisé possédant une connaissance approfondie de l’industrie musicale, ce qui l’a amené à investir également dans les catalogues d’autres artistes.

Jackson a acheté pour la première fois ATV Music Publishing en 1985, qui détenait les droits sur toutes les chansons que John Lennon et Paul McCartney ont écrites pendant leur séjour avec les Beatles.

Sony s’est associé à Jackson en rachetant la moitié de la société en 1995, et en 2016, il a payé 750 millions de dollars pour racheter l’autre moitié du domaine que Jackson possédait encore.

Sony Music Publishing est désormais le premier éditeur de musique au monde et possède une vaste gamme de droits musicaux, notamment des catalogues classiques des Rolling Stones et de Queen et des artistes contemporains comme Beyoncé et Lady Gaga.

Ces dernières années, les catalogues musicaux sont devenus une activité massive au sein de l’industrie musicale. Parmi les artistes qui ont récemment vendu leurs anciens catalogues figurent Bruce Springsteen (pour 500 millions de dollars, soit 464 millions d’euros), Justin Bieber (200 millions de dollars, soit 184 millions d’euros) et Bob Dylan (pour 450 millions de dollars, soit 417 millions d’euros).

Laisser un commentaire

treize − 3 =