A group of militants attacked a police checkpoint in Russia

Jean Delaunay

Sept morts, dont deux policiers, après l’attaque d’un poste de contrôle par des militants en Russie

Les mêmes hommes armés avaient déjà attaqué un autre point de contrôle une semaine plus tôt, selon les autorités russes.

Une attaque contre un poste de contrôle de la police russe a fait sept morts.

Un groupe de militants a attaqué un poste de contrôle de la police dans la région russe du Caucus du Nord, ont annoncé lundi des responsables russes. Deux policiers et cinq hommes armés ont été tués.

Quatre autres officiers ont été blessés.

Les mêmes hommes armés tués dans l’attaque avaient attaqué un autre poste de contrôle de la police une semaine auparavant, selon la plus haute agence d’enquête criminelle de l’État russe.

L’agence n’a fourni aucune information sur l’affiliation ou le motif de l’attaque.

La région de Karachay-Tcherkessie en particulier a connu une série d’attaques contre la police par des extrémistes.

En décembre, le Service fédéral de sécurité russe, la principale agence nationale de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme, a signalé l’arrestation de 14 membres présumés d’un groupe islamiste radical à Karachay-Tcherkessia. Cela faisait suite à des arrestations antérieures d’autres membres présumés du même groupe dans la région.

Laisser un commentaire

19 + un =