Domicile à vendre

Bastien

Sa maison contre des millions : elle refuse de quitter le domicile occupé depuis 1959

Une résistance de plus de dix ans

À 92 ans, Elizabeth Thacker se tient fermement face aux efforts d’expansion du célèbre Augusta National Golf Club à Augusta, en Géorgie. Ce club, hôte du prestigieux tournoi des Masters, cherche à étendre son territoire, notamment pour un nouveau parking. Cependant, Elizabeth, qui vit dans sa maison depuis 1959, refuse catégoriquement de partir.

Plus qu’une question d’argent

Cela fait presque dix ans que le club de golf a exprimé pour la première fois son intérêt pour la propriété d’Elizabeth. Les plans d’amélioration des installations du club comprennent non seulement une zone de stationnement, mais aussi des logements supplémentaires et un parcours de golf de 18 trous. Au fil des années, le club aurait dépensé une somme colossale de 200 millions d’euros pour acquérir des propriétés voisines à des fins de développement. Malgré les gains financiers potentiels, Elizabeth reste attachée à sa maison, un sentiment partagé par son fils, Robin Thacker Rinder, lors d’une interview : « Oui, la maison est toujours à nous. Et oui, maman y habite toujours. »

Un héritage à préserver

Le conflit entre la famille Thacker et le Augusta National Golf Club a commencé il y a presque une décennie, lorsque Elizabeth et son défunt mari, Herman, ont poliment décliné la première offre d’achat du club. Même après que 40 millions d’euros aient été investis dans la région environnante, Herman a toujours maintenu que « l’argent n’est pas tout ». Passionné de golf lui-même, il était déterminé à conserver leur maison familiale, une décision qu’il a soutenue jusqu’à son décès en 2019 à l’âge de 86 ans.

Elizabeth ne fait pas que résister par entêtement; elle honore les souhaits de son mari de garder leur maison à l’abri des mains du club de golf. Bien qu’elle ait montré une certaine flexibilité par le passé – vendant une autre propriété au club pour 1,2 million de dollars – la maison familiale, évaluée à 330 000 dollars, a attiré des offres de plusieurs millions d’euros. Cependant, le message de la famille Thacker reste clair : « 1112 Stanley Road n’est pas à vendre. »

Seule contre tous

Alors que d’autres voisins ont progressivement vendu leurs propriétés, Elizabeth reste l’une des dernières à résister à l’expansion du club de golf. Sa détermination symbolise une lutte plus profonde pour le respect du patrimoine personnel et la sanctuarisation de la maison, un combat qui résonne bien au-delà des fairways d’Augusta. Malgré le prestige du tournoi des Masters et les sommes substantielles proposées, Elizabeth Thacker a l’intention de rester chez elle, préservant ainsi une vie de souvenirs et l’héritage de son mari dans leur maison bien-aimée.

Laisser un commentaire

1 × 1 =