David Lammy, Rachel Reeves and Yvette Cooper. Euronews.

Jean Delaunay

Qui sont les nouveaux visages du gouvernement travailliste britannique ?

Après une victoire écrasante du Parti travailliste aux élections générales britanniques, le nouveau gouvernement sera dirigé par le premier homme de couleur à la tête du ministère des Affaires étrangères et par la première femme à la tête des finances britanniques. Découvrez les nouveaux lieutenants de Keir Starmer.

David Lammy, ministre des Affaires étrangères

Député de Tottenham depuis 2000, cet homme politique travailliste de 51 ans est sur le point de devenir le nouveau ministre des Affaires étrangères britannique et le premier homme de couleur à gérer les relations internationales du Royaume-Uni à une époque de tensions mondiales sans précédent.

Diplômé de la faculté de droit de Harvard en 1997, Lammy a occupé des postes ministériels sous le gouvernement de Tony Blair entre 2002 et 2005, couvrant la santé, la culture, les médias et les sports. En 2003, il a soutenu l’invasion de l’Irak par la Grande-Bretagne dans le cadre de la politique du New Labour. En 2007, sous l’administration de Gordon Brown, Lammy s’est occupé de l’innovation, des universités et des compétences en tant que sous-secrétaire d’État.

Depuis les élections générales de 2010, au cours desquelles le parti travailliste a perdu le pouvoir, Lammy a tenté de devenir maire de Londres et a soutenu le militant de gauche Jeremy Corbyn comme candidat à l’élection à la direction du parti travailliste en 2015. Après l’élection du nouveau Premier ministre Keir Starmer à la tête du parti travailliste en avril 2020, Lammy a été nommé au cabinet fantôme en tant que secrétaire d’État fantôme à la justice et a été promu l’année suivante au poste de secrétaire d’État fantôme aux affaires étrangères, du Commonwealth et du développement.

Lammy a qualifié les 14 dernières années sous le règne des conservateurs de « chaotiques » et a déclaré que l’ordre mondial actuel a été défini par une nouvelle forme « dangereuse et divisée » de compétition géopolitique, un scénario que le nouveau gouvernement travailliste s’engage à changer, poussé par un « réalisme obstiné ».

Le député travailliste a exprimé son désir d’intégrer l’action climatique et les droits de l’homme dans le courant diplomatique et s’est engagé à continuer de soutenir l’Ukraine. Le nouveau ministre des Affaires étrangères cherchera à établir un nouveau partenariat géopolitique avec l’UE, en dehors du marché unique et de l’union douanière. Une telle proposition, a déclaré Lammy, sera conçue pour renforcer la sécurité économique, climatique et nationale. Sous la nouvelle administration travailliste, les dépenses de défense devraient augmenter à 2,5 % du PIB du pays, « dès que les ressources le permettront ».

Lammy est marié à la peintre britannique Nicole Green et ils ont trois enfants.

Rachel Reeves, chancelière de l’Échiquier

Première femme à occuper le poste de chancelière de l’Échiquier, Rachel Reeves, ministre en chef des Finances du gouvernement, est députée de la ville industrielle de Leeds, dans le nord du pays, depuis 2010.

Elle a présidé les commissions des affaires, de l’énergie et de l’industrie de la chambre basse du parlement britannique, la Chambre des communes, entre 2017 et 2020 et a été nommée chancelière de l’Échiquier fantôme en 2021.

Prenant la relève du conservateur Jeremy Hunt, Reeves, 45 ans, a passé six ans à travailler pour la Banque d’Angleterre entre 2000 et 2006. Cela comprenait un passage à l’ambassade britannique à Washington DC en tant que détaché de la banque centrale britannique.

Ancien champion d’échecs junior, Reeves a rejoint le parti travailliste à l’adolescence et a étudié la philosophie, la politique et l’économie au New College d’Oxford, puis un MSC en économie à la London School of Economics.

Elle est mariée à Nicholas Joicey, un fonctionnaire qui a travaillé comme secrétaire privé et rédacteur de discours auprès de l’ancien Premier ministre travailliste Gordon Brown. Le couple possède des maisons à Leeds et à Londres et deux enfants. La sœur de Reeves, Ellie Reeves, est également une députée travailliste qui a été élue dans le nouveau siège de Lewisham West et East Dulwich.

Yvette Cooper, ministre de l’Intérieur

Née en Écosse, Yvette Cooper, 55 ans, a été élue pour la première fois au Parlement lors des élections générales de 1997 dans le gouvernement de Tony Blair. Elle est devenue ministre d’État au Logement et à l’Aménagement du territoire en 2005, poste qu’elle a conservé lorsque Gordon Brown est devenu Premier ministre en 2007. Elle a été la première ministre du gouvernement britannique de l’histoire à prendre un congé de maternité pendant son mandat de ministre de la Santé publique en 2001.

Cooper succèdera à James Cleverly au poste de ministre de l’Intérieur, l’un des trois grands postes du cabinet, chargé de la sécurité nationale, un sujet hautement politisé suite au débat sur l’expulsion du Rwanda et l’immigration au Royaume-Uni.

Elle a étudié la philosophie, la politique et l’économie à l’Université d’Oxford, avant de remporter une bourse pour l’Université de Harvard, et a complété ses études de troisième cycle avec une maîtrise en économie à la London School of Economics.

En 1992, Cooper a travaillé aux États-Unis pour l’ancien président Bill Clinton, alors candidat du Parti démocrate. Après son passage aux États-Unis, elle est devenue conseillère politique de la secrétaire en chef du Trésor fantôme de l’époque, Harriet Harman. La politicienne travailliste a travaillé comme correspondante économique pour le journal The Independent en 1995 avant de rejoindre la Chambre des communes, le Parlement britannique, en 1997.

Cooper est mariée au présentateur de radio et ancien homme politique britannique Edward Balls et a trois enfants.

Laisser un commentaire

7 + 7 =