The eight finalists for the LVMH Young Designers Prize.

Jean Delaunay

Qui sont les huit finalistes en lice pour le prix LVMH des jeunes créateurs ?

Originaires de toute l’Europe et des États-Unis, les créateurs présélectionnés présenteront leurs collections devant un jury composé de grands créateurs et d’experts de la mode le 10 septembre à la Fondation Louis Vuitton.

Huit créateurs de mode prometteurs ont été sélectionnés pour la finale du prix LVMH des jeunes créateurs, représentant les pays européens et les États-Unis.

Les huit marques gagnantes ont présenté la semaine dernière un mélange de collections de vêtements pour hommes, de vêtements pour femmes et de genre fluide à un jury composé d’experts en design et au public.

Delphine Arnault, PDG de Dior et vice-présidente exécutive de LVMH, a déclaré que les candidats avaient apporté à la table diversité, savoir-faire et durabilité.

« Les demi-finalistes ont fait preuve d’une grande expertise en termes de savoir-faire et d’un fort engagement en faveur du développement durable », a déclaré Arnault dans un communiqué. « Les créations des finalistes vont des collections entièrement faites à la main aux vêtements de soirée, en passant par des créations upcyclées. »

LVMH a déclaré avoir reçu un total de 2 500 candidatures pour le premier prix de cette année, doté d’une dotation de 400 000 € et d’un accompagnement sur mesure par les équipes de LVMH. Les finalistes sont également en lice pour le Prix Karl Lagerfeld et le Prix du Savoir-Faire, tous deux assortis d’un chèque de 200 000 € et d’un parrainage d’un an.

C’est la première année que LVMH ajoute au concours le Prix du Savoir-Faire, une distinction qui récompense l’excellence de l’artisanat, l’innovation technique et la démarche durable des marques.

Qui sont les huit finalistes du Prix LVMH des Jeunes Créateurs de Mode ?

AUBERO de Julian Louie, États-Unis, vêtements pour hommes

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par AUBERO (@aubero__)

La ligne de vêtements pour hommes Aubero du designer new-yorkais Julian Louie mélange des matériaux vintage avec des formes modernes et des techniques de haute couture. Selon Louie, c’est « intime, immédiat, humain ». Il rassemble le passé et le présent du créateur, de la Californie à New York.

DURAN LANTINK par Duran Lantink, Pays-Bas, collections femme, homme et genre

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par Duran Lantink (@duranlantinkyo)

Le designer basé à Amsterdam Duran Lantink apporte une touche surréaliste aux vêtements d’extérieur dans sa collection, qui transcende les genres et fait fi des conventions. Ses ensembles dits « bulles » sont devenus un favori du monde de la mode, jouant avec la forme et la fonction pour redéfinir le style.

HODAKOVA par Ellen Hodakova Larsson, Suède, vêtements pour femmes

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par HODAKOVA (@hoda_kova)

La marque de mode d’Ellen Hodakova Larsson, Hodakova, déconstruit les vêtements existants et leur donne une nouvelle vie. Mais c’est bien plus radical que simplement transformer une robe en jupe – Hodakova repousse les limites de l’imagination, transformant des soutiens-gorge en robe, ou des collants résille en haut, ou des bottes et des pantalons en robe (voir ci-dessus).

MARIE ADAM-LEENAERDT par Marie Adam-Leenaerdt, Belgique, vêtements pour femmes

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par MARIE ADAM-LEENAERDT (@marlastar)

La créatrice belge Marie Adam-Leenaerdt a travaillé pour les plus grandes maisons de couture Balenciaga et Givenchy avant de créer sa ligne de mode éponyme en 2023. Ses créations créatives réinventent la mode féminine avec des looks surprenants et ludiques. « C’est important pour moi de donner un certain statut aux vêtements et de leur apporter cette force car pour moi, la surprise est toujours importante. Je pense que c’est ce qu’on perd un peu dans la mode aujourd’hui », a-t-elle déclaré.

NICCOLÒ PASQUALETTI de Niccolò Pasqualetti, Italie, collections sans genre

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par Niccolò Pasqualetti (@niccolopasqualetti)

Le designer italien Niccolò Pasqualetti rompt avec les conventions avec une ligne fluide qui réutilise de manière créative les tissus et les vêtements recyclés pour créer un nouveau langage vestimentaire. C’est la deuxième fois qu’ils sont présélectionnés pour le prix LVMH Jeunes Créateurs. Ils ont déclaré à Cultured Mag : « J’aime définir la marque comme sans genre, mais c’est assez subtil. Il s’agit vraiment de donner aux gens la liberté de décider à quoi ils veulent ressembler sans avoir d’étiquette.

PAOLO CARZANA par Paolo Carzana, Royaume-Uni, vêtements pour femmes et hommes

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par Paolo Carzana (@paolocarzana)

La dernière collection de Paolo Carzana s’appelle « Melanchronic Mountain », ce qu’il appelle « mon travail le plus personnel et le plus émouvant depuis ses débuts ». « Tout le monde ressent beaucoup de choses en ce moment, vu la façon dont le monde est », a-t-il déclaré à Vogue. « J’ai le sentiment qu’il est si difficile d’essayer d’être positif, mais nous pouvons le faire.  » La collection comprend des tissus en fibre d’aloe vera, en fibre de pétale de rose et en fibre d’eucalyptus.

PAULINE DUJANCOURT par Pauline Dujancourt, France, vêtements pour femmes

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par Pauline Dujancourt (@paulinedujancourt)

Formes romantiques et mailles douces sont les éléments fondateurs de l’univers féminin de la créatrice française Pauline Dujancourt. La marque basée à Londres est décrite comme étant créée par des femmes pour les femmes, en mettant l’accent sur « l’appréciation et la continuité du savoir-faire féminin et une approche sensuelle des tricots modernes ».

STANDING GROUND par Michael Stewart, Irlande, vêtements pour femmes

Voir cette publication sur Instagram

Un post partagé par Standing Ground (@standing_ground_)

La dernière collection du créateur irlandais Michael Stewart présente des robes sculpturales qui rendent hommage à l’élégance intemporelle. Ces looks royaux ont été portés par des stars, dont l’actrice Florence Pugh, qui a enfilé une robe longue ivoire Standing Ground sur le tapis rouge lors de la première de Dune: Part 2 à Mexico.

Le jury de cette année comprend Jonathan Anderson, Maria Grazia Chiuri, Nicolas Ghesquière, Marc Jacobs, Kim Jones, Stella McCartney, Nigo, Phoebe Philo, Silvia Venturini Fendi et Pharrell Williams, ainsi que Delphine Arnault, Jean-Paul Claverie et Sidney Toledano.

Les créateurs présélectionnés présenteront leurs collections au Jury du Prix lors de la finale le 10 septembre à la Fondation Louis Vuitton.

Laisser un commentaire

3 × deux =