FILE - French President Emmanuel Macron, left, gestures as he is welcomed by German President Frank-Walter Steinmeier, Sunday Nov. 10, 2019.

Jean Delaunay

« Profondeur du lien franco-allemand » : Macron rencontrera le président allemand lors d’une rare visite d’État

Le président français Emmanuel Macron rendra visite dimanche à son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à Berlin dans ce qui est considéré comme le plus haut niveau de gestes de courtoisie diplomatique.

Le Français Emmanuel Macron effectuera ce dimanche une visite d’État en Allemagne – le premier voyage de ce type d’un président français en 24 ans.

Même si le président Macron se rend régulièrement à Berlin pour rencontrer le chancelier Olaf Scholz, une visite d’État ne peut être prolongée que par son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

L’objectif de cette visite est de marquer « la permanence et la profondeur du lien franco-allemand ».

Jeanette Süẞ, chercheuse au Comité des relations franco-allemandes (Cerfa), explique que l’objectif de cette visite est de « trouver des points de convergence entre la France et l’Allemagne sur des sujets d’avenir comme la technologie, l’innovation, l’intelligence artificielle ». La démocratie et la jeunesse figureront également en bonne place à l’ordre du jour.

Süẞ a souligné lors de cette visite que des efforts ont été déployés « des deux côtés pour revitaliser la relation franco-allemande, qui n’a pas toujours été à son meilleur ». Elle a déclaré que l’énergie nucléaire « reste une question épineuse entre les deux pays ».

L’Allemagne a fermé sa dernière centrale nucléaire en 2023, ce qui contraste fortement avec la France, qui dépend de l’énergie nucléaire pour répondre à 70 % de ses besoins en électricité.

« A Berlin, il y aura également un aspect important sur la démocratie et cela implique également de lutter contre l’extrême droite qui monte actuellement lors des prochaines élections européennes », a ajouté Süẞ.

Macron recevra un grand tour

Le président français se rendra à Berlin, Dresde et Münster. Les deux présidents célébreront également le 75e anniversaire de la Constitution allemande et visiteront le Mémorial de l’Holocauste.

La visite d’État sera suivie mardi soir d’un conseil des ministres franco-allemand aux côtés du chancelier Scholz.

Macron avait initialement prévu de se rendre en Allemagne en juillet de l’année dernière, mais a dû annuler à la dernière minute en raison des émeutes en France.

Certains Berlinois considèrent la visite d’État de dimanche comme un effort positif.

Le peintre et écrivain allemand Wolfram Wickert a déclaré qu’il soutenait Macron et appréciait sa politique, mais « la seule chose que je ne veux pas, c’est qu’il défende l’espace aérien en Ukraine ou qu’il envoie des troupes au sol ».

Alors que Macron n’exclut pas l’envoi de troupes terrestres en Ukraine, Scholz a clairement indiqué que l’envoi de bottes européennes ou de l’OTAN en Ukraine franchirait une ligne rouge pour l’Allemagne.

Cette visite intervient à un moment tendu pour les deux pays européens, avec des sondages suggérant que les partis eurosceptiques pourraient obtenir la majorité lors des prochaines élections européennes. Les deux pays s’efforceront de démontrer une force européenne unifiée.

Laisser un commentaire

6 − 2 =