YouTube is the worst performing platform, according to the report.

Jean Delaunay

Politique de l’UE. YouTube et X n’ont pas réagi à la désinformation avant le vote européen – rapport

Instagram et Facebook fonctionnent mieux, affirment les factcheckers.

Youtube et X n’ont souvent pas pris de mesures contre la désinformation avant les élections européennes de juin, suggère une analyse de plus de 1 300 publications sur les plateformes dans 26 pays de l’UE.

Le rapport, publié mardi par Maldita.es, une organisation espagnole de vérification des faits fondée en 2018, analyse comment cinq très grandes plateformes en ligne – Facebook, Instagram, TikTok, X et Youtube – ont démystifié la désinformation à travers le continent avant les élections européennes.

Les messages analysés ont été collectés par des organisations de vérification des faits impliquées dans le projet Elections24Check au cours des quatre mois précédant les élections, y compris le 6 juin, premier jour du vote européen.

La plate-forme de partage de vidéos YouTube a été la moins performante, selon les données. Il n’a pris aucune mesure visible concernant 75 % des contenus de désinformation, et dans 80 % des cas où il a pris des mesures, le contenu a enregistré un panneau d’information générique ou a étiqueté la source de la vidéo comme étant un média d’État, sans expliquer pourquoi le contenu. elle-même était fausse. Certaines de ces vidéos ont atteint 500 000 vues, selon le rapport.

Des plateformes déjà soumises aux enquêtes de la Commission

De même, la plateforme de médias sociaux X n’a pris aucune mesure visible dans 70 % des cas et les notes communautaires explicatives n’étaient visibles que dans 15 % des publications déjà marquées par des vérificateurs de faits européens indépendants.

Parmi les 20 publications démystifiées les plus virales qui n’ont reçu aucune action de la part des plateformes, 18 étaient hébergées sur X avec plus de 1,5 million de vues chacune.

Dans l’ensemble, les plateformes ont pris le moins de mesures contre les publications de désinformation ciblant les migrants (57 % des cas n’ont donné lieu à aucune mesure), suivies par la désinformation sur l’intégrité de l’élection (56 %). YouTube et TikTok ont ​​​​un taux de réponse de 0 % pour la désinformation ciblant les migrants.

Les grandes plateformes en ligne sont légalement tenues de prendre des mesures pour lutter contre la désinformation en vertu de la loi européenne sur les services numériques (DSA), par exemple en étiquetant ou en supprimant des contenus.

En décembre 2023, la Commission européenne a ouvert une enquête dans le cadre de la DSA sur la gestion par X de la gestion des risques, de la modération du contenu, des modèles sombres, de la transparence de la publicité et de l’accès aux données pour les chercheurs.

Facebook et Instagram : des performances légèrement meilleures

Selon le rapport, la plateforme chinoise de partage de vidéos TikTok a réussi à prendre des mesures visibles sur 40 % des publications contenant de la désinformation.

Pour Instagram, propriété de Meta, ce chiffre est de 70 % et pour Facebook de 88 %. Alors que la majorité des actions de Facebook concernant la désinformation étaient des étiquettes de vérification des faits qui maintenaient le contenu original en ligne et se concentraient sur l’ajout de contexte (77 %), l’action la plus courante de TikTok contre ces contenus était de les supprimer (32 %).

Les plateformes de Meta font également l’objet d’une enquête en cours dans le cadre du DSA. La Commission a déclaré en avril qu’elle craignait d’être vulnérable aux réseaux russes et de ne pas disposer des outils adéquats pour lutter contre la publicité trompeuse et le contenu politique sur ses services.

La société mère de TikTok, Bythedance, fait également l’objet d’une enquête : la Commission a commencé en février à enquêter sur la protection des mineurs, la transparence de la publicité, l’accès aux données des chercheurs, ainsi que la gestion des risques liés à la conception addictive et aux contenus préjudiciables.

Laisser un commentaire

onze − sept =