Plus de 200 migrants secourus alors qu'ils tentaient de traverser la Manche depuis la France vers l'Angleterre

Jean Delaunay

Plus de 200 migrants secourus alors qu’ils tentaient de traverser la Manche depuis la France vers l’Angleterre

La région du Pas-de-Calais, d’où partent de nombreux petits bateaux, connaît depuis une dizaine de jours des intempéries provoquant des crues très importantes.

Plus de 200 migrants ont été secourus en l’espace de 24 heures samedi et dimanche, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Angleterre en traversant la Manche.

Parmi les personnes secourues figuraient deux personnes qui dérivaient au large de Calais dimanche matin à bord d’un petit canot, ont indiqué les autorités françaises.

Lors d’une autre opération samedi soir, l’équipage d’un navire de sauvetage affrété par l’État a secouru 60 migrants. Parmi eux, « un naufragé s’est évanoui, en état d’hypothermie », ont précisé les autorités.

Dimanche en milieu de journée, le même navire a secouru 21 personnes d’un autre bateau en difficulté.

« Mais lors de cette opération de sauvetage, certains migrants ont réussi à remettre le moteur en marche et ont refusé d’être secourus par les moyens français », précise le communiqué.

Les autorités françaises ont décidé de les laisser continuer, compte tenu des risques liés à une tentative de refoulement, et un autre navire a été chargé de surveiller le bateau de migrants.

Dans d’autres opérations, deux groupes de 15 migrants, un de 21 et un autre de 67 ont également été secourus.

Le Pas-de-Calais connaît depuis une dizaine de jours des intempéries provoquant des crues très importantes. Il y a eu une accalmie le week-end avant de nouvelles précipitations.

A la fin de l’été, la préfecture des Hauts-de-France constatait que le nombre moyen de passagers par bateau utilisé pour ces traversées dangereuses était en constante augmentation, avec « une moyenne de 53 personnes par bateau, soit presque le double depuis 2021 ».

Laisser un commentaire

treize + 10 =